Comment s’installer en ThaĂŻlande ?

Les Ă©tapes pour s’installer en ThaĂŻlande

Avez-vous Ă©tĂ© en ThaĂŻlande avant ? Vous n’avez pas encore dĂ©couvert la ThaĂŻlande ? Êtes-vous inspirĂ© par l’idĂ©e de venir vivre Ă  temps partiel ou Ă  temps plein pour votre retraite ? Vous vous interrogez sur comment dĂ©marrer ? Cet article est fait pour vous, vous trouvez les Ă©tapes pour rĂ©ussir votre expatriation. PrĂȘt Ă  s’installer ?

  1. DĂ©couvrir la ThaĂŻlande

IndĂ©pendamment de l’avancement de votre plan, la meilleure façon pour qu’il progresse c’est d’aller sur place. Soit pour dĂ©couvrir la ThaĂŻlande ou pour rĂ©aliser un projet d’installation, combinez affaires et plaisir avec un sĂ©jour au pays du sourire !

  1. Bien s’entendre

Avez-vous rĂ©servĂ© votre vol ? Quand vous serez sur place, n’hĂ©sitez pas Ă  rencontrer des spĂ©cialistes qui sauront vous donner des conseils pour votre plan d’amĂ©nagement. Ils se trouvent tous Ă  Bangkok, ils sont français et ont mĂȘme choisi de changer de vie un jour !

DĂ©couvrez des spĂ©cialistes français prĂȘts Ă  vous accompagner tous au long des diffĂ©rentes Ă©tapes et n’hĂ©sitez pas Ă  les appeler pour que vous vous rencontriez.

  1. Faites le grand saut !

C’est seulement aprĂšs la visite de votre prochain hĂ©bergement et aprĂšs avoir discuter avec des spĂ©cialistes sur des sujets pratiques de votre amĂ©nagement (logement, assurance, santĂ©), puisque que vous aurez une vision approfondie vous pourrez alors dĂ©cider.

Quelques fois, les Ă©vĂ©nements se rĂ©alisent plus rapidement qu’on ne l’imagine si on ne bouge pas 
 comme Jacques et Anne-Marie : « Nous avions Ă©tĂ© en contact Cyrille de la Compagnie Vauban un jeudi ou un vendredi 
 le lundi d’aprĂšs, nous Ă©tions en train de visiter des logements Ă  Hua Hin et Ă  Pattaya, et nous avons fait le choix d’acheter rapidement. Nous avions seulement Ă©tĂ© en ThaĂŻlande une fois mais pour dĂ©jĂ  fait de nombreux voyages, nous avons rapidement rĂ©alisĂ© que c’est ici que nous avons le meilleur ressentiment. Attendez d’ĂȘtre heureux ? ”

  1. Vols

Vous avez la possibilitĂ© de trouver des trajets aller-retour dĂšs 600€ avec d’excellente compagnies (par exemple Qatar Airways avec une Ă©tape Ă  Doha). Si vous voulez un trajet direct choisissez Air France ou ThaĂŻ Airways. Emirates est une compagnie qui propose aussi d’excellentes conditions pour voyager avec des tarifs la plupart du temps moins cher que ceux d’Air France ou de Thai Airways. N’hĂ©sitez pas comparer les trajets pour avoir le meilleur tarif : http://www.opodo.fr 
 pour n’en citer qu’un.

  1. Hotels

En ThaĂŻlande, il y a beaucoup d’hĂŽtels qui sont confortables et accessible. Vous trouverez exactement les bonnes chambres dĂšs vingt-cinq euro par nuit. Atteignez un standard supĂ©rieur dĂšs cinquante euros par nuit et des hĂŽtels cinq Ă©toiles dĂšs cent euros par nuit. La meilleure façon de le savoir est de faire des visites des sites oĂč l’on rĂ©server sur internet tels que www.booking.com ou www.agoda.com (photos, descriptions, prix, rĂ©servations sur internet Ă  des tarifs compĂ©titifs).

Au moins pour les deux premiers jours, depuis la France, vous pouvez rĂ©server un hĂŽtel dans la capitale sur internet pour avoir une solution agrĂ©able : imprimez votre rĂ©servation et il vous suffit de la donner au taxi Ă  l’aĂ©roport et il vous emmĂšnera Ă  votre hĂŽtel ! Ne vous inquiĂ©tez pas : les taxis thaĂŻlandais ne sont pas cher : le trajet de l’aĂ©roport au centre de la capitale ne vous coĂ»tera pas plus de trois cents bahts (c’est-Ă -dire 8€). Une fois arrivĂ©, prenez le temps d’organisez le reste de votre sĂ©jour.

  1. Que faire ?

Tout d’abord, mĂȘme si la ThaĂŻlande vous est inconnu, sachez qu’en gĂ©nĂ©ral, voyager dans le pays est trĂšs simple. Les moyens pour se dĂ©placer sont multiples (taxis, bus, train, vols domestiques) et pas cher. En ThaĂŻlande, il y a aura toujours quelqu’un qui vous aidera, vous donnera une carte, vous guidera 
 y compris votre hĂŽtel. Rappelez-vous qu’en ThaĂŻlande il y a envirions quinze millions de visiteurs par an et c’est une population gĂ©nĂ©reuse et aimable.

Si vous arrivez avec l’idĂ©e de vivre en ThaĂŻlande, il est conseillĂ© de rester une petite pĂ©riode dans la capitale (mĂȘme si vous ne prĂ©voyez pas d’y vivre, Bangkok vaut la peine d’ĂȘtre dĂ©couvert). De plus, ce petit sĂ©jour vous permettra d’apprendre les habitudes du pays.

Il est aussi conseillĂ© de visiter Hua Hin et / ou Pattaya, deux stations avec des styles divers qui ont l’avantage d’ĂȘtre proches de la capitale et offrent une excellente infrastructure : si vous prĂ©voyez de passer toute ou une partie de l’annĂ©e dans le pays, elles constituent des choix attirants aux Ăźles plus connues de Koh Samui et de Phuket, qui restent des Ăźles avec les dĂ©savantages qu’elles peuvent avoir pour y vivre Ă  long terme.

Gardez Ă  l’esprit qu’une installation ou une logique d’investissement est diffĂ©rente d’une logique de vacances 


déménager-à-bangkok-thailand

Passer sa retraite en ThaĂŻlande : Le guide complet 2018

 

     I.            Top 5 des activités pour passer sa retraite en Thaïlande

Il y a une diversitĂ© des activitĂ©s en ThaĂŻlande s’adaptant Ă  toute tranche d’ñge, tout le monde peut facilement y trouver son bonheur. Mais la question est : pour vous qui ĂȘtes retraitĂ©, vous qui avez dĂ©cidĂ© de quitter votre pays pour vous installer ici, comment vous occupez au quotidien ? Nous avons la rĂ©ponse : ci-dessous le top 5 des activitĂ©s pour passer votre retraite en ThaĂŻlande !

A.   Découvrir la beauté de la Thaïlande

Ce magnifique pays qu’est la ThaĂŻlande, n’est pas fait que de belles Ăźles, d’autres activitĂ©s culturelles sont possibles et accessibles au grand public autant dans le nord que le sud. Chaque rĂ©gion sa spĂ©cificitĂ© et ces traditions qui lui sont propre. N’hĂ©sitez donc pas Ă  visiter tous ces lieux qui vous permettrons de rencontrer des individus diffĂ©rents.

B.    Apprendre le thaï

MalgrĂ© le fait que la langue anglaise se dĂ©mocratise un peu, il est trĂšs souvent assez difficile de communiquer avec des Thai au quotidien. C’est pourquoi nous vous conseillons trĂšs fortement de prendre des cours de thaĂŻlandais, qui ne vous sera que bĂ©nĂ©fique dans le futur.

C.   Pratiquer un sport

Pratiquer une activitĂ© physique rĂ©guliĂšre vous maintiendra en bonne santĂ© tout en vous tenant occupĂ© mais vous permettra aussi de faire de belle rencontre. Si vous avez un sport que vous apprĂ©ciez particuliĂšrement, vous pourrez donc construire votre cercle d’ami qui auront la mĂȘme passion que vous.

D.   Participer à des activités organisées et des événements

Soyez vigilant. De nombreuses activitĂ©s sont organisĂ©s quotidiennement dans la ville, des expositions, cours de danse, concerts
vous trouverez forcĂ©ment votre Bonheur dans l’une de ces activitĂ©s !

E.    S’impliquer dans une association

Pour les natifs français, il est tout Ă  fait possible d’intĂ©grer une association francophone, idem pour les anglophones. Les associations peuvent ĂȘtre Ă  but humanitaire ou non, Ă  vous de choisir !

 

 II.            Les 5 meilleurs destinations pour expatriés en Thaïlande

La ThaĂŻlande est l’un des endroits les plus populaires au monde ou il y fait bon vivre pour s’expatrier. Et il y a beaucoup de raison a cette affirmation. Pour quelques centaines d’euros, vous bĂ©nĂ©ficiez d’un climat tropical toute l’annĂ©e et d’un accĂšs aux commoditĂ©s et aux conforts modernes, y compris des soins mĂ©dicaux abordables et de haute qualitĂ©.

Il y a quelque chose de spĂ©cial dans ce coin du monde. C’est un endroit exotique ou paradoxalement il est facile de vivre une vie confortable, semblable Ă  celle de l’Occident, mais sans les maux de tĂȘte et les dĂ©penses supplĂ©mentaires habituelles.

Nous avons accĂšs Ă  une dĂ©licieuse cuisine thaĂŻlandaise, au cinĂ©ma pour un original en anglais ou, Ă  tout moment, et pouvons, quand nous le souhaitons, partir pour un week-end a la plage. Les ThaĂŻlandais sont parmi les plus populations les plus accueillantes du monde. Ils vivent vraiment l’instant prĂ©sent, au jour le jour. Et c’est Ă  l’avantage de tout le monde. La plus grande rĂ©ussite du pays est sa culture sophistiquĂ©e. ”

C’est beau. Pensez Ă  la mer turquoise et aux plages de sable blanc, aux falaises de calcaire dĂ©chiquetĂ©es, aux Ăźles bordĂ©es de plages, Ă  la jungle montagneuse. Avec cela vient toute une gamme d’options de style de vie. Pour un budget d’environ 2000 $ par mois, y compris le loyer, un couple peut vivre bien n’importe oĂč dans le pays.

Vous entendrez souvent les nouveaux venus exprimer leur surprise, Ă  quel point il est facile de s’acclimater, de trouver le confort semblable a des pays europĂ©ens tout en profitant de toute l’excitation de la vie en Asie 
 oĂč les temples anciens, les Bouddhas dorĂ©s et les marchĂ©s colorĂ©s font partie de la vie quotidienne.

Mais oĂč devriez-vous commencer Ă  regarder ? Pour vous aider Ă  trouver l’endroit parfait, voici un aperçu des refuges les plus populaires du pays, ainsi que quelques destinations hors rĂ©seau pour ceux qui cherchent une dose supplĂ©mentaire de paix et de solitude.

 

A.   Chiang Mai : la vue sur les montagnes et un rythme de vie plus calme.

Situé prÚs des contreforts du nord de la Thaïlande, à une heure de vol de Bangkok, Chiang Mai est populaire pour ceux qui recherchent un mode de vie plus calme et un climat plus tempéré.

En tant que centre de la culture du nord de la Thaïlande, ou Lanna, Chiang Mai abrite des centaines de temples bouddhistes, avec une histoire riche qui remonte à environ 700 ans. La vénération pour cette histoire, combinée avec un réglage de la montagne, contribue à donner à la région son esprit unique. Un fossé entoure encore le centre historique de Chiang Mai et les vestiges de la crypte de cette ville jadis fortifiée évoquent son passé exotique.

Avec une tempĂ©rature moyenne d’environ 77 F pendant la saison fraĂźche, Chiang Mai voit certains des meilleurs temps du pays. Et ici, vous avez accĂšs Ă  toutes les commoditĂ©s modernes et le confort de la vie quotidienne, Ă  certains des prix les plus raisonnables en ThaĂŻlande. Vous trouverez des restaurants impressionnants, des cinĂ©mas proposant des films VO, des centres commerciaux de style occidental, ainsi qu’un hĂŽpital certifiĂ© JCI offrant des soins mĂ©dicaux abordables et de qualitĂ©.

Comme tout centre moderne, Chiang Mai n’est pas sans dĂ©fis. La popularitĂ© de la rĂ©gion signifie que la surpopulation peut ĂȘtre un problĂšme, en particulier dans la vieille ville. Et pendant la saison chaude, quand les champs de riz sont brĂ»lĂ©s pour la prochaine saison de plantation, la rĂ©gion souffre d’une qualitĂ© de l’air rĂ©duite.

De nombreux expatriĂ©s vivent prĂšs du centre-ville, et certains expatriĂ©s dĂ©clarent vivre confortablement avec seulement 1 000 dollars par mois. La location d’un studio dans cette rĂ©gion commence Ă  environ 300 $ par mois et peut ĂȘtre achetĂ©e pour un peu plus de 22 000 $.

 

B.    Koh Samui : un havre de paix, une ßle tropicale.

Pour ce qui est de la vie Ă  la plage idĂ©ale Ă  l’étranger, de nombreux expatriĂ©s se tournent vers Koh Samui, oĂč les plages bordĂ©es de palmiers, l’ocĂ©an azur, le climat tropical toute l’annĂ©e et les prix abordables rendent la vie facile.

À seulement une heure et demie de vol de la capitale thaĂŻlandaise de Bangkok, cet endroit populaire offre quelque chose pour tout le monde, que vous rĂȘviez d’une retraite tranquille en bord de mer ou que vous prĂ©fĂ©riez les sorties nocturnes frĂ©quentes en ville. Vous pouvez accĂ©der Ă  des soins de santĂ© de qualitĂ©, oĂč la visite d’un mĂ©decin de base coĂ»te aussi peu que 20 $, et il y a beaucoup de choses Ă  faire : yoga, pilĂątes, salsa et club de bridge. Ainsi qu’un grand nombre de plages.

Les expatriĂ©s viennent Ă  Koh Samui pour la mer, le sable et le soleil, et ils restent pour le style de vie abordable et dĂ©contractĂ©. Samui, qui compte plus de 63 000 habitants, a Ă©tĂ© surnommĂ©e « l’üle de la noix de coco » pour une bonne raison : en plus du tourisme et de la pĂȘche, la noix de coco constitue une part importante de son Ă©conomie. Environ deux millions sont exportĂ©s vers Bangkok et le continent thaĂŻlandais chaque mois, la plupart d’entre eux Ă©tant capturĂ©s par des singes spĂ©cialement formĂ©s. Deux millions de noix de coco peuvent sembler beaucoup, mais elles sont Ă©galement utilisĂ©es pour produire de l’huile de coco et de la crĂšme de noix de coco, ingrĂ©dients essentiels de la cuisine thaĂŻlandaise.

Et en raison de l’abordabilitĂ© de Koh Samui, il est facile de profiter des splendeurs de la cuisine locale. Vous avez seulement besoin de sortir par la porte d’entrĂ©e pour trouver une plĂ©thore de plats locaux appĂ©tissants Ă  gagner Ă  moins de 4 $ chacun. ”

 

C.   Bangkok : moderne et abordable

La capitale de la ThaĂŻlande, un ancien port de commerce chinois situĂ© sur les rives de la riviĂšre Chao Phraya, attire depuis longtemps les expatriĂ©s. Gagner sa place dans l’histoire comme un “R & R” spot pour les troupes amĂ©ricaines servant dans La guerre du Vietnam, Bangkok a prospĂ©rĂ© dans une ville moderne et cosmopolite, avec des gratte-ciels Ă©tincelants, des hĂŽtels de luxe, et des options de transport en commun de classe mondiale. Aujourd’hui, les expatriĂ©s affluent ici pour l’ambiance multiculturelle et la vie facile sur le porte-monnaie.

Pour moins d’un dollar, vous pouvez dĂźner sur un bol de nouilles dans certains des meilleurs stands de street-food en Asie 
 ou dĂ©penser 100 $ ou plus et se livrer Ă  un repas cinq Ă©toiles Ă  votre choix des restaurants les plus classe de la ville. Profitez de la musique en direct dans les pubs de la ville ou admirez la vue sur les toits de l’un des nombreux bars populaires sur les toits. La capitale possĂšde Ă©galement certains des meilleurs magasins de la rĂ©gion, y compris une multitude de marchĂ©s, des centres commerciaux de style nord-amĂ©ricain et des boutiques.

La grande concentration d’étrangers de la ville, ou farang signifie qu’il n’y a pas de pĂ©nurie de clubs sociaux et d’activitĂ©s pour des intĂ©rĂȘts aussi variĂ©s que le tennis, l’étude des langues et le thĂ©Ăątre. Bangkok abrite de nombreux mĂ©decins et hĂŽpitaux privĂ©s du pays, et les expatriĂ©s locaux apprĂ©cient les coĂ»ts incroyablement abordables pour des soins de qualitĂ© supĂ©rieure. Par exemple, vous pouvez voir un spĂ©cialiste pour moins de 50 $.

La majoritĂ© des expatriĂ©s de Bangkok choisissent de vivre au cƓur de la ville, le long des voies de transport public qui facilitent les dĂ©placements dans l’une des plus grandes villes d’Asie du Sud-Est. Sukhumvit Road, l’une des principales artĂšres, est un choix populaire pour sa proximitĂ© avec le mĂ©tro aĂ©rien et le mĂ©tro aĂ©rien MRT. Ici vous trouverez quelques-uns des meilleurs condos, restaurants, boĂźtes de nuit et magasins, y compris une grande concentration de tailleurs professionnels.

Ceux qui prĂ©fĂšrent un peu plus de marge de manƓuvre s’installent dans les diffĂ©rentes banlieues de Bangkok, telles que Bang Na et Nonthaburi, Ă  moins de 20 miles du centre-ville.

En raison de la loi thaĂŻlandaise limitant l’achat de terres et de maisons dans le pays, les condominiums sont un choix populaire. Un moderne, 1,119 pieds carrĂ©s, deux chambres, entiĂšrement meublĂ© condo Ă  Rama III-avec une vue imprenable sur le Chao Phraya-est rĂ©pertoriĂ© Ă  731 $ par mois. Si vous cherchez quelque chose de plus grand, vous pouvez louer une maison de trois chambres et trois salles de bains avec 2 368 pieds carrĂ©s prĂšs d’une Ă©cole internationale pour 984 $ par mois.

Pour en savoir plus sur les déménagement à Bangkok, visiter notre article dédié: Déménager à Bangkok

 

  1. Hua Hin : retraite relaxante au bord de la mer.

Ce village de pĂȘche autrefois calme au sud de Bangkok a fait ses dĂ©buts comme une escapade Ă  la plage dans les annĂ©es 1920, lorsque la famille royale thaĂŻlandaise a construit un palais d’étĂ© sur la rive. BientĂŽt, l’élite de la capitale thaĂŻlandaise a emboĂźtĂ© le pas, Ă©tablissant des maisons de vacances sur les vastes plages de sable de la rĂ©gion. Aujourd’hui, Ă  deux heures et demie de route de Bangkok, Hua Hin est connue dans les milieux expatriĂ©s comme une ville balnĂ©aire animĂ©e avec une vie facile, une scĂšne de restaurant en plein essor, et un avant-goĂ»t de la vie bonne.

En plus de longues plages propres et belles, il y a un grand marchĂ© de nuit en ville, oĂč vous pouvez acheter des CD, des sacs bon marchĂ© et de l’artisanat thaĂŻlandais. Obtenez votre solution shopping, puis arrĂȘtez-vous Ă  l’un des Ă©tals de fruits de mer de la rĂ©gion pour les prises fraĂźches de la journĂ©e. Ou dirigez-vous Ă  quelques pĂątĂ©s de maisons Ă  l’est oĂč vous pourrez dĂźner au bord d’un quai Ă  la lueur des bougies.

Depuis plus d’une dĂ©cennie, Hua Hin accueille un festival de jazz annuel sur la plage, mettant en vedette certains des meilleurs musiciens locaux et internationaux. Et au cours des derniĂšres annĂ©es, la rĂ©gion a vu l’établissement d’une cave locale ouverte aux visiteurs pour des visites et des dĂ©gustations. (C’est vrai 
 les thaĂŻlandais font maintenant du vin et ce n’est pas mal!)

Les expatriĂ©s apprĂ©cient l’atmosphĂšre de petite ville de Hua Hin. Et tandis que la proximitĂ© de Bangkok attire d’abord les gens ici, les brises de mer et le coĂ»t de la vie raisonnable sont ce qui les convainc de rester.

Comme dans de nombreuses parties de la ThaĂŻlande, il existe un accĂšs local Ă  des soins mĂ©dicaux de qualitĂ© et abordables. La plupart des expatriĂ©s se font soigner dans les hĂŽpitaux privĂ©s de la rĂ©gion, notamment Ă  l’hĂŽpital de Bangkok Hua Hin, rĂ©cemment ouvert, un centre satellite de l’hĂŽpital bien connu situĂ© dans la capitale.

En ce qui concerne le coĂ»t de la vie, Kirsten Raccuia, correspondante d’International Living South Asia, affirme qu’un seul expatriĂ© peut vivre Ă  Hua Hin avec un budget mensuel de 610 dollars, comprenant “un massage hebdomadaire pour 8 dollars, une assurance santĂ© et une partie de golf”. ainsi que “manger au moins deux fois par jour.”

Pour en savoir plus sur les déménagement à Hua Hin, visiter notre article dédié: Déménager à Hua Hin

 

  1. Phuket : un style de vie à la plage avec toutes les commodités.

Rien ne vous prépare à la beauté de Phuket, surtout lorsque vous approchez de la région en avion 
 les eaux turquoises et scintillantes, les montagnes au sommet de la jungle, les affleurements rocheux et les plages de sable blanc. La plus grande ßle du pays est le paradis pour de nombreux expatriés.

SurnommĂ©e la « Perle de l’Andaman», les eaux environnantes de l’üle sont chaudes et claires et il y a une brise toujours prĂ©sente. Pendant la saison sĂšche les tempĂ©ratures diurnes moyennes dans les annĂ©es 70 F.

Phuket offre un style de vie dĂ©contractĂ©, ou un centre de l’action, en fonction de vos prĂ©fĂ©rences. Par exemple, vous pourrez vous baigner et vous dĂ©tendre sur la paisible plage de Naithon, ou vous pouvez vous joindre Ă  l’effervescence de la zone de Patong bordĂ©e de bars, oĂč des concerts de musique et des spectacles de cabaret se poursuivent jusque tard dans la nuit. Et avec l’aĂ©roport international le plus achalandĂ© de ThaĂŻlande, vous pouvez facilement prendre un vol pour une sĂ©rie de destinations, sans transiter par Bangkok.

Mais le plus grand tirage pour de nombreux expatriĂ©s est le style de vie confortable et pratique. À Phuket, vous pourrez dĂ©guster quelques-uns des meilleurs fruits de mer du sud du pays et dĂźner dans une gamme de restaurants gastronomiques, des sushis aux italiens, en passant par les Indiens. Vous trouverez des Ă©piceries stockant des aliments importĂ©s, des boutiques de mode et de meubles, et des terrains de golf Ă  gogo. Les clubs d’expatriĂ©s accueillent les nouveaux arrivants et offrent tout, du cyclisme Ă  la voile, et l’accĂšs Ă  des soins mĂ©dicaux de haut niveau est une rĂ©alitĂ© ici, Ă  une fraction du coĂ»t du retour Ă  la maison.

Aujourd’hui, il reste peu de traces de l’impact du tsunami de 2004, qui a dĂ©vastĂ© Phuket et d’autres endroits sur la cĂŽte ouest de la ThaĂŻlande. Les stations sont maintenant de retour Ă  pleine capacitĂ©, dont beaucoup ont profitĂ© de l’occasion pour rĂ©nover et amĂ©liorer leurs installations suite Ă  la destruction. Depuis la tragĂ©die, un systĂšme d’alerte aux tsunamis a Ă©tĂ© mis en place dans la rĂ©gion pour accroĂźtre la sĂ©curitĂ©.

Les expatriĂ©s de Phuket vivent dans une variĂ©tĂ© de villes et de villages. La rĂ©gion de Patong gagne sa rĂ©putation en tant que lieu de prĂ©dilection pour les touristes et les «sex-pats», mais ce n’est qu’une partie de l’üle. En fait, vous trouverez Ă  Phuket une trĂšs belle gamme de lieux “familiaux” comme Chalong et la rĂ©gion de Nai Harn / Rawai.

Mais quel que soit votre budget, il y en a pour tous les goĂ»ts – et les couples rapportent vivre autour de 2 200 $ par mois. Une toute nouvelle maison entiĂšrement meublĂ©e de deux Ă©tages et deux chambres Ă  coucher, Ă  10 minutes de la plage trouvĂ©e pour aussi peu que 575 $ par mois. Ou choisissez un bungalow de deux chambres entiĂšrement meublĂ©es avec deux salles de bains, un jardin et une terrasse pour 780 $.

Pour en savoir plus sur les déménagement à Phuket, visiter notre article dédié: Déménager à Phuket

 

  • Comment obtenir un visa pour la ThaĂŻlande ?

La ThaĂŻlande fait partie de vos destinations prĂ©fĂ©rĂ©es. Vous y avez prĂ©vu un sĂ©jour ? ou peut-ĂȘtre mĂȘme d’y vivre ? La question du visa est alors une de vos prĂ©occupation
 Nous allons vous aider Ă  comprendre lequel sera le plus adaptĂ© Ă  votre situation.

Nous reprĂ©sentons siamrelocation.com, une entreprise Ă©tablie dans le dĂ©mĂ©nagement international et spĂ©cialisĂ© sur la ThaĂŻlande. Nous proposons un service dĂ©diĂ© et personnalisĂ© Ă  chacun de nos clients. Nous travaillons avec seule mentalitĂ© que chaque client est unique. C’est pour cela que nous souhaitons adapter nos services Ă  chaque situation. Nos Ă©quipes de professionnels sont prĂ©sente de A Ă  Z, elles vous Ă©coutent, vous suivent et vous dans toutes vos dĂ©marches. Notamment dans la longue procĂ©dure d’obtention d’un VISA. Si vous avez la moindre question nous sommes Ă  votre Ă©coute et Ă  votre disposition. N’hĂ©sitez donc surtout pas Ă  visiter notre site internet ou directement Ă  nous contacter. En espĂ©rant pouvoir vous aider dans un future proche !

Trouver et choisir le visa qui vous correspond dĂ©pendra de la durĂ©e et de l’objectif de votre sĂ©jour (travail, tourisme, retraite, 
). NĂ©anmoins, nous voulons vous avertir d’une chose importante, la lĂ©gislation liĂ©e aux visas est sujette Ă  des changements rĂ©guliers. Le meilleur est donc en gĂ©nĂ©ral de contacter au prĂ©alable l’Ambassade ThaĂŻlandaise en France pour vĂ©rifier la valeur actuelle des informations en votre possession au moment M.

  1. Informations générales

Le visa permet l’entrĂ©e et le sĂ©jour (pour une certaine pĂ©riode) en ThaĂŻlande.

Les visas sont délivrés par les ambassades et les consulats thaïlandais (le territoire thaïlandais extérieur).

Une fois sur le site, et sous certaines conditions, il est gĂ©nĂ©ralement possible d’obtenir une prolongation de la durĂ©e du sĂ©jour. La durĂ©e de l’extension varie en fonction du type de visa. Il est obtenu auprĂšs du bureau de l’immigration en ThaĂŻlande.

Si vous voulez rester en ThaĂŻlande, la procĂ©dure normale est la suivante : avant votre dĂ©part, rendez-vous au consulat ou Ă  l’ambassade la plus proche pour obtenir un visa adaptĂ© Ă  votre situation. L’exemption de visa (voir ci-dessous) permettra toutefois Ă  des compatriotes d’un certain nombre de pays de se rendre en ThaĂŻlande sans visa.

Le temps d’obtenir un visa, dans le cas oĂč tous les documents nĂ©cessaires sont bien approvisionnĂ©s, varie entre 48 heures et une semaine. Les consulats ou ambassades sont les seuls organismes autorisĂ©s Ă  fournir des conditions et une liste exacte des documents requis pour l’obtention d’un visa. Dans tous les cas, nous vous invitons Ă  contacter l’Ambassade ou le Consulat de France: ils reprĂ©sentent officiellement le gouvernement thaĂŻlandais. Le personnel parle français et pourra vous informer. Nous vous recommandons donc de ne pas toujours compter sur des informations que vous pouvez lire sur Internet, ou sur des sites informatifs ou des forums de discussion: ils ne sont pas toujours prĂ©cis ou mis Ă  jour.

 

  1. Les différents types de visas 
  • L’exemption de visa

La ThaĂŻlande a conclu un accord avec 41 pays (dont la France, la Belgique, le Luxembourg, la Suisse et le Canada, pour une liste complĂšte, voir ci-dessous), qui permet aux compatriotes de ces pays d’entrer en ThaĂŻlande sans visa et rester lĂ  pour 30 jours (en cas d’entrĂ©e par avion) ou 15 jours * (en cas d’entrĂ©e terrestre ou maritime). * À compter d’octobre 2013, les compatriotes français recevront un refus de visa de 30 jours mĂȘme s’ils entrent en ThaĂŻlande par voie terrestre.

  • Le refus de visa prend la forme d’un sceau attachĂ© Ă  votre passeport Ă  l’arrivĂ©e dans le pays.

NB: Jusqu’en 2009, il Ă©tait possible de renouveler ce tampon indĂ©finiment en quittant le pays (voire plusieurs heures), et donc rester en permanence en ThaĂŻlande sans visa 
 pour lutter contre cette pratique abusive, le gouvernement limitait 4 renouvellements consĂ©cutifs, possibles par voie terrestre ou maritime. .. Donc pour les personnes qui veulent rester plus de 6 mois en ThaĂŻlande, il vaut mieux choisir un visa.

Il est possible d’obtenir une prolongation de 30 jours supplĂ©mentaires au bureau d’immigration. Le processus de demande coĂ»te 1 900 baht par personne et ne peut ĂȘtre effectuĂ© qu’une seule fois.

Toutefois, la durée totale du séjour en Thaïlande si elle a été obtenue sans visa ne peut pas dépasser 90 jours dans une période de 6 mois.

Les pays refus intĂ©ressĂ©s de visa: Australie, Autriche, BahreĂŻn, Belgique, BrĂ©sil, Brunei, Canada, RĂ©publique tchĂšque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, GrĂšce, Hong Kong, Hongrie, Islande, IndonĂ©sie, Irlande, IsraĂ«l, Italie, Japon , CorĂ©e du Sud, le KoweĂŻt, le Luxembourg, le Liechtenstein, la Malaisie, Monaco, Pays-Bas, Nouvelle-ZĂ©lande, NorvĂšge, Sultanat d’Oman, PĂ©rou, Philippines, Portugal, Pologne, Qatar, Singapour, Slovaquie, SlovĂ©nie, Espagne, Afrique du Sud, SuĂšde, Suisse, Turquie , Émirats arabes unis, Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Vietnam.

 

Le visa touristique

Qui peut obtenir ce visa ? 

  • Un visa touristique est exclusivement destinĂ© aux personnes voyageant en ThaĂŻlande Ă  des fins touristiques. Quiconque fournit les documents nĂ©cessaires peut le rĂ©clamer.

Informations 

  • DurĂ©e du sĂ©jour autorisé : 60 jours. Il est possible d’obtenir une prolongation de 30 jours au bureau de l’immigration en ThaĂŻlande (cela vous coĂ»tera 1 900 THB, soit environ 40 €)
  • PĂ©riode de validitĂ© du visa : 3 mois
  • CoĂ»t : 30 € pour l’admission (Ă  l’ambassade thaĂŻlandaise en France, prix similaires dans les autres ambassades)
  • Nouveau : Le ministĂšre des Affaires Ă©trangĂšres a rĂ©cemment annoncĂ© la crĂ©ation d’un visa touristique de 6 mois avec une entrĂ©e intelligente qui sera disponible Ă  partir du 13 novembre 2015.

PiĂšces Ă  fournir :

  • Passeport valable plus de 6 mois Ă  compter de la date d’entrĂ©e sur le territoire thaĂŻlandais
  • Formulaire de demande de visa complĂ©tĂ©
  • 1 photo du candidat prise en avant, tĂȘte nue, format 4X6 cm, rĂ©cente (moins de 6 mois)
  • Vous pouvez recevoir une demande de paiement un billet d’avion prouvant que vous restez moins de 90 jours en territoire thaĂŻlandais et / ou une preuve de votre solvabilitĂ©, soit un relevĂ© de compte bancaire d’un montant de 20 000 THB ou 40 000 THB (selon l’ambassade)

NB: L’ambassade thaĂŻlandaise en France n’est pas peut fournir des visas avec 2 entrĂ©es, mais plus; et pour obtenir 2 visas d’entrĂ©e, vous devez prĂ©senter des billets d’avion prouvant que vous quitterez le territoire moins de 90 jours aprĂšs votre premiĂšre entrĂ©e.

Lorsque votre visa expire, il est possible d’aller Ă  l’ambassade thaĂŻlandaise dans un pays qui limite la ThaĂŻlande pour obtenir un nouveau visa. Savoir, cependant, que les ambassades des pays voisins fournissent le plus souvent des visas Ă  entrer unique, et qu’à l’avenir, l’obtention de visas touristiques Ă  rĂ©pĂ©tition pourrait devenir plus compliquĂ©e.

Nous vous avisons, afin de vĂ©rifier tous les documents requis de l’ambassade, Ă  laquelle vous faites votre demande, ils peuvent varier d’une ambassade Ă  l’autre.

 

Visa de non-immigrant O

Qui peut obtenir ce visa ?

  • Jeune (moins de 20 ans) dont l’un des parents est de nationalitĂ© thaĂŻlandaise
  • Les Ă©trangers dont le conjoint reprĂ©sente la nationalitĂ© Taya
  • Les compatriotes Ă©trangers dont le conjoint dĂ©pense un immigrant avec un visa de long sĂ©jour ou un visa de non-immigrant
  • Les Ă©trangers de 50
  • Un autre (participation Ă  un Ă©vĂ©nement sportif, action humanitaire 
)

Informations générales

  • La durĂ©e du sĂ©jour autorisĂ© : 90 jours, la possibilitĂ© de prolonger pendant 1 an dans le bureau de l’immigration sous plusieurs conditions juridiques de la pĂ©riode de visa
  • PĂ©riode de visa : 3 mois (entrĂ©e de visa 1) ou 1 an (entrĂ©e multiple)
  • CoĂ»t : 60 € (1 po) ou 130 € (entrĂ©e multiple).
  • Il est possible d’obtenir une prolongation d’un an du visa au bureau d’immigration en ThaĂŻlande (vous devrez prĂ©senter la mĂȘme demande en ce qui concerne le visa non-immigrant OA, voir ci-dessous).

Documents requis :

  • Passeport a le pouvoir pendant plus de 6 mois pour une entrĂ©e unique et 18 mois pour les multiples occurrences de la date d’entrĂ©e en territoire thaĂŻlandais
  • Remplissez le formulaire pour demander un visa
  • Le demandeur Photo prise de l’avant, la tĂȘte nue, le format 4×6 cm, rĂ©cente (moins de 6 mois)
  • D’autres parties en fonction de la situation du demandeur (conjoint thaĂŻlandais, Ă©tranger de plus de 50 ans 
). Pour les Ă©trangers de plus de 50 ans, une preuve d’un revenu mensuel de 65 000 THB ou une contribution Ă  la banque de 800 000 THB (le compte français est acceptable), ou une combinaison des deux.

NB : L’Ambassade de ThaĂŻlande en France dĂ©livre un visa facile O entrĂ©es multiples. Nous ne transfĂ©rons pas les conditions d’obtention de ce visa dans les ambassades autres que l’Ambassade de ThaĂŻlande en France. Seulement pour savoir que l’obtention d’un visa Ă  entrĂ©es multiples est rarement possible dans les pays voisins.

 

Le visa non-immigrant OA (visa retraité)  

Qui peut obtenir ce visa ?

  • Les Ă©trangers de plus de 50 ans
  • Les rĂ©sidents en ThaĂŻlande n’ont pas l’intention d’élever un emploi rĂ©munĂ©rĂ© en ThaĂŻlande
  • La justification du revenu mensuel supĂ©rieur ou Ă©gal Ă  65 000 ou une contribution Ă  la banque de 800 000 ou plus
  • N’avoir jamais Ă©tĂ© accusĂ© d’un crime ou d’une violation contre la sĂ©curitĂ© de la ThaĂŻlande, ou de votre pays de rĂ©sidence ;
  • Ne pas transportĂ© oĂč ĂȘtre porteur de maladies infectieuses (lĂšpre, tuberculose, Ă©lĂ©phantiasis, syphilis).

Information générales

  • DurĂ©e du sĂ©jour autorisĂ© : LĂ©galitĂ© renouvelable 1 an
  • PĂ©riode de visa : 3 mois (entrĂ©e unique) ou 1 an (entrĂ©es multiples)
  • Cout : 55 € (entrĂ©e unique) ou 130 € (entrĂ©es multiples)

Documents Ă  fournir :

  • Un passeport dont la durĂ©e de validitĂ© est supĂ©rieure Ă  18 mois
  • 3 formulaires de demande de visa dĂ»ment complĂ©tĂ©
  • 3 photographies prises de face, tĂȘte nue, format 4X6 cm, (moins de 6 mois)
  • 3 photocopies du passeport
  • 3 exemplaires de certificat mĂ©dical de moins de 3 mois, attestant que le demandeur n’est pas porteur de maladies contagieuses. Ce certificat doit ĂȘtre Ă©tabli par un mĂ©decin dans le pays ou la demande de visa est faite et doit ĂȘtre validĂ© par le Consulat du demandeur.
  • 3 exemplaires d’extrait de casier judiciaire (bulletin N° 3) de moins de 3 mois et certifiĂ© par l’ambassade du demandeur
  • 3 exemplaires de justificatif de domicile en France (facture d’électricitĂ©, tĂ©lĂ©com, 
)
  • 3 CV (professions exercĂ©es pendant les 10 derniĂšres annĂ©es avant la retraite)
  • 3 exemplaires de justificatif des ressources : un dĂ©pĂŽt bancaire de 20 000 € par demandeur Ă  prĂ©senter sous forme d’une attestation bancaire rĂ©cente (original)
  • Attention : Ă  partir de la 2e demande de ce type de visa auprĂšs de l’Ambassade, un dĂ©pĂŽt bancaire de 800 000 bahts dans une banque en ThaĂŻlande est obligatoire, et Ă  prĂ©senter sous forme d’une attestation rĂ©cente ou d’un carnet bancaire bien actualisĂ© (moins d’un mois)

NB : En cas de demande de visa OA, l’ambassade de ThaĂŻlande en France adresse par courrier la liste des documents exigĂ©s. L’Ambassade peut vous demander de prĂ©senter un dĂ©pĂŽt en banque sur un compte thaĂŻlandais. S’il vous est impossible d’obtenir ce visa depuis la France, demandez un visa O (voir nos conseils). Il est gĂ©nĂ©ralement plus facile – si vous ĂȘtes aidĂ©s en ThaĂŻlande – d’obtenir une prolongation de sĂ©jour d’un visa O, que d’obtenir un visa OA depuis la France.

  • Le visa non-immigrant investisseur

Ce visa autorise un sĂ©jour d’un an. Il est renouvelable. Pour ceux qui souhaitent bĂ©nĂ©ficier du visa investisseur, il y a un certain nombre de formalitĂ©s Ă  remplir et l’aide d’un avocat est toujours recommandĂ©e.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons donc Ă  nous contacter.

  • Informations gĂ©nĂ©rales

Le concept du « Non-Immigrant Visa Investment » n’est pas nouveau en ThaĂŻlande. AprĂšs la crise de 1997, afin de soutenir les promoteurs et les aider Ă  se dĂ©faire de leurs stocks d’invendus, un visa investisseur avec un minimum de 3 000 000 THB (environ 60,000 euros) avait Ă©tĂ© crĂ©Ă© pour attirer les investisseurs Ă©trangers. Depuis octobre 2006, l’économie thaĂŻlandaise ayant Ă©tĂ© rĂ©tablie, ce visa avait Ă©tĂ© supprimĂ© (sans remettre en cause le renouvellement des visas dĂ©livrĂ©s avant cette date).

RĂ©cemment, suite Ă  la crise politique en ThaĂŻlande et a la situation Ă©conomique mondiale, la ThaĂŻlande a rĂ©introduit ce visa pour investisseurs avec une diffĂ©rence : le montant minimum de l’investissement a Ă©tĂ© augmentĂ© Ă  10 000 000 THB (200 000 Ă  250 000 € selon le taux de change euro/bath).

Cela vient combler une carence dans l’offre de visas disponibles. En effet, il n’y avait pas vraiment d’alternative Ă  offrir aux Ă©trangers fortunĂ©s ‘gĂ©s de moins de 50 ans, qui veulent vivre en ThaĂŻlande de maniĂšre plus ou moins permanente et qui ne travaillent pas (les plus de 50 ans peuvent bĂ©nĂ©ficier du visa retraitĂ©).

 

Le visa Non-immigrant ED

Qui peut obtenir ce visa ?

Ce type de visa est destiné aux personnes suivantes :

  • Effectuant un stage non rĂ©munĂ©rĂ© de moins de 90 jours
  • Souhaitant apprendre le thaĂŻ dans une Ă©cole reconnue par le ministĂšre de l’éducation thaĂŻ
  • RĂ©alisant un Ă©change scolaire ou universitaire dans un Ă©tablissement scolaire thaĂŻ
  • ScolarisĂ©e dans une Ă©cole internationale
  • Participant Ă  une confĂ©rence internationale
  • Informations gĂ©nĂ©rales
  • DurĂ©e du sĂ©jour autorisé : 90 jours ou 1 an selon votre condition (stage, Ă©tude
)
  • DurĂ©e de validitĂ© du visa : 90 jours
  • CoĂ»t : 60 euros

Pour l’obtenir, il vous faudra une lettre officielle d’un Ă©tablissement agrĂ©Ă© par le ministĂšre de l’éducation thaĂŻlandais. Vous pouvez pour cela vous inscrire, par exemple, Ă  des cours de langues (Anglais ou ThaĂŻlandais).

Si vous ĂȘtes intĂ©ressĂ© par cette solution, nous vous invitons Ă  contacter des Ă©tablissements sur place, qui seront en mesure de vous assister pour la rĂ©alisation de votre visa.

PiĂšces Ă  fournir

  • Le passeport (original et une photocopie du passeport). Le passeport doit ĂȘtre valable au minimum 6 mois Ă  partir de la date de dĂ©part
  • Un formulaire dĂ»ment rempli
  • Une photo d’identitĂ© en couleur
  • L’original d’une lettre professionnelle ou une lettre d’invitation de l’organisation d’accueil (Ă©cole, entreprise 

  • Une photocopie de la piĂšce d’identitĂ© de la personne habilitĂ©e Ă  signer la lettre d’invitation avec la mention « copie conforme Ă  l’original » ou « àžȘ àžłàč€àž™àžłàž–àžčàžàž•àč‰àž­àž‡ » inscrite par la personne habilitĂ©e datĂ©e et signĂ©e
  • Le registre de commerce (COMPLET) de l’organisation d’accueil, ou la licence de l’école ou vous allez Ă©tudier
  • Pour les stages, une convention de stage est Ă©galement demandĂ©e

NB : il est recommandĂ© de bien vĂ©rifier les documents demandĂ©s sur le site de l’ambassade selon votre situation : stage non rĂ©munĂ©rĂ©, Ă©change universitaire 


 

Le visa Non-immigrant B

Qui peut obtenir ce visa ?

Le visa est destinĂ© Ă  la personne souhaitant travailler en ThaĂŻlande, effectuant un stage rĂ©munĂ©rĂ© ou exerçant une mission professionnelle. Une fois entrĂ© en ThaĂŻlande avec ce visa, le titulaire du visa doit demander le permis de travail auprĂšs du DĂ©partement de l’emploi.

  • Informations gĂ©nĂ©rales
  • DurĂ©e du sĂ©jour autorisé : 90 jours sans sortir du territoire
  • Renouvellement : Une fois dans un bureau de l’immigration thaĂŻlandais
  • CoĂ»t : 60 €

PiĂšces Ă  fournir :

  • Le passeport (original et une photocopie du passeport) valable au moins 6 mois Ă  partir de la date de dĂ©part
  • Un formulaire dĂ»ment rempli
  • Une photo d’identitĂ© en couleur
  • L’original d’une lettre professionnelle ou d’une lettre d’invitation de l’entreprise d’accueil
  • Une photocopie de la piĂšce d’identitĂ© de la personne habilitĂ©e Ă  signer la lettre d’invitation avec la mention « copie conforme Ă  l’original »
  • Un formulaire dĂ©posĂ© auprĂšs du DĂ©partement de l’Emploi par l’employeur ou la lettre d’acceptation de BOI selon l’article24 et/ou 25
  • Le registre de commerce (COMPLET) de l’organisation d’accueil
  • La somme de 60 €
  • En plus, pour les personnes effectuant un stage rĂ©munĂ©rĂ©, l’original de la lettre de l’établissement scolaire en France indiquant les dĂ©tails de stage de l’étudiant(e)
  • Bon Ă  savoir

ValiditĂ© d’un visa et durĂ©e de sĂ©jour : il ne faut pas confondre la durĂ©e de validitĂ© du visa et la durĂ©e du sĂ©jour autorisĂ© (on lit sur de nombreux sites Internet « validitĂ© du sĂ©jour », ce qui peut prĂȘter Ă  confusion).

La durĂ©e de validitĂ© du visa dĂ©signe la pĂ©riode qui s’écoule entre la date de dĂ©livrance du visa et son utilisation (entrĂ©e dans le pays).

Une fois la date de fin validitĂ© du visa dĂ©passĂ©e, il vous sera impossible d’entrer dans le pays en utilisant ce visa (mĂȘme si vous n’ĂȘtes jamais entrĂ©s et n’avez donc pas encore bĂ©nĂ©ficiĂ© du sĂ©jour autorisĂ© !). Vous devrez alors prolonger la durĂ©e de votre visa.

  • La durĂ©e du sĂ©jour autorisĂ©e par ce visa est la durĂ©e pendant laquelle vous serez autorisĂ© Ă  sĂ©journer en ThaĂŻlande Ă  compter de votre entrĂ©e dans le pays.
  • Visa simple-entrĂ©e et visa multiples-entrĂ©es : Un visa simple-entrĂ©e ne vous donne le droit qu’à un seul sĂ©jour.

Vous entrez dans le pays (avant la date de fin de validitĂ© du visa) et ĂȘtes alors autorisĂ© Ă  y sĂ©journer le temps correspondant Ă  la durĂ©e du sĂ©jour qu’autorise ce visa.

Si vous sortez du pays avant la fin de la période autorisée pour votre séjour, vos jours « non-consommés » seront perdus.

Il est cependant possible d’acheter des droits de « rĂ©-entrĂ©e »  avant chacune de vos sorties du territoire, Ă  un bureau local d’immigration. Cela vous coĂ»tera 1 000 THB pour une entrĂ©e simple et 3 800 THB pour des entrĂ©es- multiples. Ces droits de « rĂ©-entrĂ©e » ne modifient pas la durĂ©e de sĂ©jour autorisĂ©e.

Un visa multiples-entrées vous donne le droit à plusieurs séjours. Vous pourrez entrer et sortir du pays plusieurs fois, en respectant les rÚgles suivantes :

Chaque sĂ©jour ne peut excĂ©der la durĂ©e du sĂ©jour autorisĂ© par ce visa. Votre derniĂšre entrĂ©e doit ĂȘtre effectuĂ©e avant la date de fin de validitĂ© du visa.

Si le nombre d’entrĂ©es est prĂ©cisĂ© (exemple : visa touriste 2 entrĂ©es), vous aurez le droit Ă  autant de sĂ©jours que d’entrĂ©es.

  1. La validité du visa et la durée du séjour
  • La validitĂ© du visa

AprĂšs la validitĂ© du visa sera dĂ©passĂ©, vous ne serez pas en mesure de conduire au pays avec l’utilisation de ce visa (mĂȘme si vous n’ĂȘtes jamais entrĂ© et n’avez pas encore utilisĂ© le sĂ©jour autorisĂ© !). Ensuite, vous devriez renouveler votre visa.

  • DurĂ©e de la durĂ©e du sĂ©jour (par visa) : c’est la durĂ©e, au cours de laquelle vous serez autorisĂ© Ă  ĂȘtre en ThaĂŻlande.
  • Visa unitaire et visa multiple : le visa unitaire vous donne droit Ă  un sĂ©jour.
  • Vous entrez dans le pays (jusqu’à la date d’expiration du visa), puis il est autorisĂ© Ă  y rester.

A noter : Si vous quittez le pays, il ne sera plus valable.

Cependant, vous pouvez effectuer un paiement pour une entrĂ©e rĂ©pĂ©tĂ©e avant chacun de vos dĂ©parts Ă  un bureau local. Cela vous coĂ»tera 1000 THB pour un disque et 3 800 THB pour quelques disques. Ces droits de rĂ©pĂ©ter l’entrĂ©e ne changent pas la durĂ©e du sĂ©jour.

Multi-visa vous donne droit Ă  quelques arrĂȘts. Vous serez en mesure de conduire et de quitter le pays Ă  quelques reprises, en observant les rĂšgles suivantes :

  • Chaque sĂ©jour ne peut pas dĂ©passer la durĂ©e du sĂ©jour. Votre dernier enregistrement doit ĂȘtre fait avant la date d’expiration du visa.
  • Si le nombre d’enregistrements, vous aurez le droit sur autant de rĂ©sidus, combien de dossiers et d’enregistrements.
  • Pour avoir plus d’information sur les visas de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, vous pouvez vous rendre sur le site officiel (website en Anglais) : Immigration Thailand
  • Vous pouvez aussi checker le nouveau visa mis en place par le gouvernement ThaĂŻlandais pour toutes personnes dĂ©sirant faire du business en ThaĂŻlande: le smart visa

 

Droit de la propriété en Thaïlande

  1. Acheter une propriété en Thaïlande

La ThaĂŻlande a des lois et des rĂšglements semblables Ă  ceux des pays occidentaux en matiĂšre de propriĂ©tĂ© car le Code civil thaĂŻlandais est basĂ© sur le systĂšme de droit civil de l’Europe continentale et a copiĂ© des aspects des pays du Common Law. Les lois sur la propriĂ©tĂ© thaĂŻlandaise sont considĂ©rĂ©es occidentales. Ce qui rend l’achat de biens immobiliers en ThaĂŻlande diffĂ©rent et plus compliquĂ© pour les ressortissants non thaĂŻlandais, c’est que les lois fonciĂšres thaĂŻlandaises interdisent Ă  tout Ă©tranger de possĂ©der des terres, ce qui empĂȘche les Ă©trangers d’obtenir la propriĂ©tĂ© fonciĂšre et immobiliĂšre en ThaĂŻlande.

1) Propriété fonciÚre par des ressortissants étrangers

1.1 – Les Ă©trangers ne peuvent pas possĂ©der de terres en ThaĂŻlande mais (en thĂ©orie) les Ă©trangers peuvent possĂ©der des terres jusqu’à 1 rai (1600 mĂštres carrĂ©s) dans des zones spĂ©cifiques Ă  des fins rĂ©sidentielles par un rĂšglement du Board of Investment (article 96 bis du Code foncier) Outre l’achat de terres, un investissement de 40 millions de baht en ThaĂŻlande dans des actifs spĂ©cifiques ou des obligations d’État bĂ©nĂ©fiques pour l’économie thaĂŻlandaise. Si accordĂ© (peu probable) c’est sous des conditions strictes et le terrain doit ĂȘtre situĂ© dans des zones spĂ©cifiĂ©es et nĂ©cessite l’approbation du ministre de l’IntĂ©rieur. De plus, cette propriĂ©tĂ© n’est pas transfĂ©rable par hĂ©ritage, donc limitĂ©e Ă  la vie de la personne qui a le droit de possĂ©der la terre Ă  des fins rĂ©sidentielles en vertu de cette exception. En pratique, mĂȘme si vous ĂȘtes trĂšs riche, ce n’est pas une option viable. En plus de cette exception, la propriĂ©tĂ© fonciĂšre en ThaĂŻlande est strictement interdite aux Ă©trangers.

1.2 – Les sociĂ©tĂ©s Ă©trangĂšres ayant des investissements substantiels bĂ©nĂ©ficiant Ă  l’économie thaĂŻlandaise peuvent bĂ©nĂ©ficier des privilĂšges spĂ©ciaux et d’exemptions de propriĂ©tĂ© fonciĂšre accordĂ©s en vertu de l’article 27 de la Loi sur la promotion des investissements, de l’article 44 de la loi pour la durĂ©e de leurs affaires en ThaĂŻlande)

1.3 – La sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise sous contrĂŽle Ă©tranger avec une participation majoritaire thaĂŻlandaise (en nombre d’actionnaires et en pourcentage d’actions) est, par le biais des actions de prĂ©fĂ©rence, le seul vĂ©hicule disponible pour les Ă©trangers pour contrĂŽler leur investissement dans des terrains en ThaĂŻlande. Bien que la propriĂ©tĂ© fonciĂšre d’une sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise partiellement dĂ©tenue (jusqu’à 49%) ne soit pas illĂ©gale en vertu des lois fonciĂšres thaĂŻlandaises, la lĂ©galitĂ© et la propriĂ©tĂ© fonciĂšre de la plupart de ces sociĂ©tĂ©s sont controversĂ©es sinon illĂ©gales. Depuis 2006, le gouvernement thaĂŻlandais restreint et dĂ©courage l’abus des sociĂ©tĂ©s thaĂŻlandaises pour contourner les restrictions Ă  la propriĂ©tĂ© Ă©trangĂšre en ThaĂŻlande.

1.4 – En vertu de l’article 93 de la loi sur le code foncier, un Ă©tranger qui acquiert des terres par hĂ©ritage en tant qu’hĂ©ritier lĂ©gal peut en devenir propriĂ©taire avec l’autorisation du ministre de l’IntĂ©rieur. Notez que l’article 93 s’applique seulement Ă  la propriĂ©tĂ© de terres par des Ă©trangers en vertu d’un traitĂ© (article 86) et NON aux Ă©trangers recevant des terres comme hĂ©ritier lĂ©gal d’un conjoint thaĂŻlandais. Il n’y a actuellement aucun traitĂ© permettant aux Ă©trangers de possĂ©der des terres en ThaĂŻlande, par consĂ©quent aucun Ă©tranger ne sera autorisĂ© par le ministre de l’IntĂ©rieur. Ils peuvent hĂ©riter de la terre en tant qu’hĂ©ritier statutaire, mais ne peuvent pas enregistrer la propriĂ©tĂ© et doivent vendre le terrain dans un dĂ©lai d’un an Ă  compter de la date d’acquisition.

2) Propriété en copropriété par des étrangers

2.1 – Les ressortissants Ă©trangers (personnes physiques et morales) peuvent ĂȘtre propriĂ©taires d’un appartement en ThaĂŻlande dans le quota de propriĂ©tĂ© Ă©trangĂšre d’un condominium, mais les « Ă©trangers » achetant un condo en ThaĂŻlande doivent ĂȘtre Ă©ligibles Ă  la propriĂ©tĂ© Ă©trangĂšre en vertu de l’article 19 de la Loi sur les condominiums en ThaĂŻlande. La propriĂ©tĂ© Ă©trangĂšre d’un condo en ThaĂŻlande signifie :

  • Pas plus de 49% de la superficie totale d’un condominium peut appartenir Ă  des Ă©trangers, les 51% restants doivent appartenir Ă  des personnes physiques ou morales thaĂŻlandaises (c.-Ă -d. Dans le cas de 100 appartements Ă©quivalents dans un immeuble en copropriĂ©tĂ© seulement 49 peuvent appartenir Ă  des Ă©trangers),

Ainsi que ;

  • Lorsque la propriĂ©tĂ© Ă©trangĂšre est disponible, l’étranger qui achĂšte un condo doit ĂȘtre admissible Ă  la propriĂ©tĂ© en vertu de l’article 19 de la Loi sur les condominiums, ce qui signifie habituellement avoir importĂ© en ThaĂŻlande au moins le prix d’achat total du condominium Baht thaĂŻlandais Ă  l’intĂ©rieur de la ThaĂŻlande.

2.2 – Dans le cas oĂč le quota de propriĂ©tĂ© Ă©trangĂšre dans un projet de condominium est Ă©puisĂ©, la possession des appartements restants du cĂŽtĂ© thaĂŻlandais de la copropriĂ©tĂ© peut ĂȘtre transfĂ©rĂ©e aux Ă©trangers en vertu d’un contrat de location. Contrairement Ă  l’achat d’une propriĂ©tĂ© en copropriĂ©tĂ© en ThaĂŻlande, il n’existe pas de lois distinctes rĂ©glementant les locations de condos par des Ă©trangers. Leasehold donne le droit d’utilisation et de possession de l’unitĂ© pour une pĂ©riode de temps dĂ©terminĂ©e. La location lĂ©gale d’une unitĂ© de condo en ThaĂŻlande est mieux dĂ©crite comme une location normale, le locataire n’obtient pas le titre de l’unitĂ© et ne peut pas vendre l’unitĂ©, ni la copropriĂ©tĂ© dans les parties communes de la copropriĂ©tĂ©, ni voter droits dans la rĂ©union des copropriĂ©taires de la personne juridique condominium. Une fois la pĂ©riode de validitĂ© du bail expirĂ©e, le bail doit ĂȘtre renouvelĂ© (le propriĂ©taire est prĂȘt Ă  renouveler le bail) ou la possession de l’unitĂ© doit ĂȘtre rendue au propriĂ©taire rĂ©el. Un contrat de location de copropriĂ©tĂ© est un contrat rĂ©gi par la section location de biens du Code civil et commercial (voir point 4 ci-dessous) et comme location de biens soumis Ă  une « taxe de location » qui est toujours rĂ©percutĂ©e sur le locataire dans le contrat de location.

3) Acheter des appartements non enregistrés en vertu de la Loi sur les condominiums par des étrangers

Il existe deux types d’immeubles rĂ©sidentiels en ThaĂŻlande

  • Les condominiums enregistrĂ©s et agrĂ©Ă©s auprĂšs du DĂ©partement des terres offrant la propriĂ©tĂ© pure et simple des unitĂ©s individuelles.
  •   Immeubles d’appartements NON agrĂ©Ă©s en copropriĂ©tĂ© et n’offrant donc aucune propriĂ©tĂ© individuelle sur les unitĂ©s.

À l’extĂ©rieur, ces bĂątiments peuvent se ressembler, mais lĂ©galement, ils ne peuvent ĂȘtre comparĂ©s. Les copropriĂ©tĂ©s enregistrĂ©es et agrĂ©Ă©es auprĂšs du DĂ©partement des terres doivent se conformer Ă  la structure juridique dĂ©finie dans la Loi sur les condominiums, qui se fonde sur la propriĂ©tĂ© individuelle, la copropriĂ©tĂ© des parties communes et la gestion conjointe du bĂątiment par tous les propriĂ©taires. Les structures d’appartements non enregistrĂ©s ne sont pas rĂ©gies par des lois spĂ©cifiques sur les condominiums et le promoteur d’un immeuble d’habitation peut vendre la possession (et non la propriĂ©tĂ©) des unitĂ©s de l’immeuble selon ses propres termes et conditions. Il existe diverses structures contractuelles dans lesquelles ces unitĂ©s sont vendues, qui vont des systĂšmes de partage en temps partagĂ©, de simples baux d’appartements aux baux combinĂ©s Ă  des actions d’une sociĂ©tĂ© de portefeuille. Attention, ces projets d’appartements n’offrent pas la propriĂ©tĂ© individuelle individuelle des unitĂ©s et les acheteurs ne trouvent pas de protection dans la loi comme dans les copropriĂ©tĂ©s enregistrĂ©es. Les structures contractuelles et l’intention du dĂ©veloppeur doivent ĂȘtre triĂ©es (par exemple, le contenu de la structure de location, le systĂšme de gestion de l’immeuble et les coĂ»ts financiers permanents au moyen de contrats de maintenance et de gestion).

4) Location, location ou bail en ThaĂŻlande

4.1 – La loi thaĂŻlandaise n’a pas de lois sur les baux distincts, ce qui signifie que le bail est un droit de propriĂ©tĂ© distinct des lois sur la location normale des biens. Un bail immobilier en ThaĂŻlande est en premier lieu un contrat de location rĂ©gi par la section location de biens (articles 537 Ă  571) du Code civil et commercial. L’un des inconvĂ©nients de la location de lois sur la propriĂ©tĂ© en ThaĂŻlande est qu’un contrat de location est un droit de contrat personnel du preneur et donc automatiquement rĂ©siliĂ© Ă  son dĂ©cĂšs. La loi thaĂŻlandaise ne confĂšre pas automatiquement aux hĂ©ritiers le droit d’hĂ©riter du bien louĂ© et, pour la mĂȘme raison, le preneur n’est pas autorisĂ© Ă  sous-louer la propriĂ©tĂ© ou Ă  cĂ©der («vendre» la durĂ©e restante du bail) sans la permission du propriĂ©taire. Un contrat de location n’est pas rĂ©siliĂ© au dĂ©cĂšs du propriĂ©taire (article 569), mais le dĂ©cĂšs du propriĂ©taire met fin Ă  toutes les options du contrat de location qui sont personnelles au propriĂ©taire (par exemple, l’option de renouvellement). Le dĂ©cĂšs du locataire pourrait entraĂźner la rĂ©siliation dĂ©finitive du bail et le dĂ©cĂšs du propriĂ©taire ou le transfert de propriĂ©tĂ© pourrait aboutir Ă  ce que le locataire se retrouve avec un contrat qui n’est que partiellement exĂ©cutoire par une action en justice contre le nouveau propriĂ©taire (en tant que tiers le contrat).

4.2 – Un bail en ThaĂŻlande peut ĂȘtre enregistrĂ© pour une pĂ©riode ne dĂ©passant pas 30 ans. Lorsque le terme enregistrĂ© fixe s’achĂšve, le bail prend automatiquement fin. Certains contrats de vente Ă  bail de biens immobiliers destinĂ©s aux Ă©trangers suggĂšrent des conditions plus longues et plus de droits que ce qui est possible et exĂ©cutoire en vertu des lois thaĂŻlandaises sur la location de biens. Ces contrats entre le vendeur et l’acheteur Ă  bail peuvent ĂȘtre complexes et doivent au moins sĂ©parer la propriĂ©tĂ© de la maison de la terre et comprennent souvent des termes de bail supplĂ©mentaires de 30 ans et l’option dans le contrat (ou addenda au contrat) de transfĂ©rer le terrain Ă  un titre en pleine propriĂ©tĂ©. LĂ©galement, cela reste une structure de contrat entre 2 ou plusieurs parties seulement (pas enregistrĂ© sur le titre de propriĂ©tĂ© (et de propriĂ©tĂ©) et comme un contrat liant seulement entre les parties). Ces structures contractuelles ne sont pas protĂ©gĂ©es par la loi thaĂŻlandaise et pourraient ĂȘtre considĂ©rĂ©es comme nulles et illĂ©gales car les Ă©trangers n’ont pas le droit de possĂ©der des terres et les baux ne peuvent pas dĂ©passer 30 ans.

5) Propriété de la maison séparée de la terre

5.1 Les Ă©trangers ne peuvent pas possĂ©der des terres, mais sont autorisĂ©s Ă  possĂ©der le bĂątiment sĂ©parĂ©ment de la terre. Fondamentalement, il existe deux façons d’obtenir la propriĂ©tĂ© de la maison sĂ©parĂ©e de la terre, a-vous construisez une maison sur un terrain louĂ© (avec ou sans droit de superficie) ou b- vous achetez une maison existante sĂ©parĂ©e de la terre et obtenez un bail foncier. Le transfert d’une maison existante doit ĂȘtre Ă©crit et enregistrĂ© auprĂšs de l’autoritĂ© compĂ©tente (c’est-Ă -dire le dĂ©partement des terres/ la succursale). Le transfert de propriĂ©tĂ© d’une maison existante commence au bureau foncier local et nĂ©cessite une annonce publique de 30 jours de la vente Ă  des endroits prĂ©cis, aprĂšs quoi le transfert de propriĂ©tĂ© de la maison est complĂ©tĂ© par le bureau de la terre locale. Il convient de noter que la propriĂ©tĂ© d’une maison sur une terre appartenant Ă  quelqu’un d’autre est relative au droit d’utiliser la terre (par exemple le bail foncier et / ou le droit de superficie). Lorsque le droit d’utiliser la terre expire, le droit de possĂ©der la maison sur la terre expire avec elle.

  • Tabien Baan ou livre d’inscription de la maison

5.2 Il existe 2 types de Tabien Bahn : Le livre bleu (Thor.Ror.14) pour les ressortissants thaĂŻlandais ; le livre jaune (Thor.Ror.13) pour les Ă©trangers. Un Ta.Bian.Baan (livre de la maison), prononcĂ© comme Tabien Baan, est le livret publiĂ© par le gouvernement avec l’adresse exacte officielle de la maison et enregistre les personnes (Thai) qui vivent dans la maison. Il pourrait indiquer le nom du propriĂ©taire mais dans le cas d’un propriĂ©taire Ă©tranger pas nĂ©cessairement. Notez qu’une maison en ThaĂŻlande (sĂ©parĂ©e de la terre) n’a pas de titre de propriĂ©tĂ© officiel. Un livre de maison n’est pas un document de propriĂ©tĂ© mais simplement un livre d’enregistrement de maison et de rĂ©sident. La preuve de la propriĂ©tĂ© d’une structure (distincte de la terre) est habituellement Ă©tablie par le permis de construction de manuscrit thaĂŻs dĂ©livrĂ© par le local Or.Bor.Tor (le cas Ă©chĂ©ant) avec le nom du propriĂ©taire sur lui ou le contrat officiel cas de transfert de propriĂ©tĂ© d’une maison existante.

6) Propriété immobiliÚre par un Thaïlandais marié à un étranger

Les Ă©trangers mariĂ©s Ă  un ressortissant thaĂŻlandais ne peuvent pas possĂ©der de terres en ThaĂŻlande et ne peuvent avoir de droit de propriĂ©tĂ© sur des terres en tant que biens matrimoniaux ou matrimoniaux dĂ©tenus conjointement par leur mari et leur femme. Le DĂ©partement des terres autorise un ressortissant thaĂŻlandais mariĂ© Ă  un Ă©tranger Ă  possĂ©der un terrain en tant que bien personnel aprĂšs une dĂ©claration conjointe avec le conjoint Ă©tranger selon laquelle l’argent dĂ©pensĂ© sur le terrain est la propriĂ©tĂ© personnelle du conjoint thaĂŻlandais. Cela signifie que la terre (et dans la pratique souvent la terre et la maison et dans certains cas la copropriĂ©tĂ©) est achetĂ©e en tant que propriĂ©tĂ© personnelle du conjoint thaĂŻlandais et ne deviendra donc pas une propriĂ©tĂ© partagĂ©e entre le mari et la femme (Sin Somros). La confirmation dans la lettre de certification est basĂ©e sur le principe de l’article 1472 du Code civil et commercial que si des biens personnels ont Ă©tĂ© Ă©changĂ©s contre d’autres biens (en l’occurrence des terres), ces biens doivent ĂȘtre des biens personnels. Le conjoint Ă©tranger n’a pas de droits de propriĂ©tĂ© sur ces biens en vertu des lois thaĂŻlandaises rĂ©gissant les biens entre mari et femme. Le conjoint thaĂŻlandais sera le seul propriĂ©taire et gestionnaire du terrain et, en tant que bien personnel, il ne fait pas partie (automatiquement en vertu des lois sur le divorce) du partage des biens Ă  la fin du mariage.

7) Propriétaire nominé

Le propriĂ©taire du candidat dĂ©signe une situation oĂč un acheteur national thaĂŻlandais ou, selon les circonstances, un ressortissant thaĂŻlandais achĂšte un terrain pour le compte d’un Ă©tranger ou agit en tant qu’agent de l’étranger dans l’achat du terrain. Dans la pratique, il arrive que des Ă©trangers achĂštent des terres et enregistrent la propriĂ©tĂ© au nom d’un ressortissant thaĂŻlandais et, en retour, se voient accorder un bail, une superficie ou un usufruit. Cela pourrait ĂȘtre combinĂ© avec un contrat de prĂȘt et parfois une inscription hypothĂ©caire.

Cette structure est lĂ©gale pour autant que le ressortissant thaĂŻlandais ne soit pas limitĂ© dans l’exercice de ses droits de propriĂ©tĂ© absolue sur le terrain qui concerne essentiellement le droit de gĂ©rer la terre – comme la libertĂ© d’encombrer, vendre et transfĂ©rer la terre. Si ces droits sont restreints et incombent Ă  l’étranger, il pourrait ĂȘtre considĂ©rĂ© que le ressortissant thaĂŻlandais a acquis le terrain en vertu de l’article 96 du Code foncier « en tant que propriĂ©taire Ă  la place d’un Ă©tranger » ou a acquis des terres pour le compte d’un Ă©tranger. Si l’on considĂšre que le ressortissant thaĂŻlandais a acquis le terrain en vertu de l’article 96 de la loi sur le code foncier, l’étranger et le ressortissant thaĂŻlandais sont passibles d’amendes et mĂȘme d’emprisonnement.

8) Usufruit

Contrat d’usufruit se rĂ©fĂšre Ă  l’accord et le droit d’utiliser ou d’occuper les biens immobiliers d’autrui pour une durĂ©e maximale de 30 ans, mais dans tous les cas, ne dĂ©passant pas la vie de la personne accordĂ©e le droit d’usufruit. Un droit d’usufruit en ThaĂŻlande donne le droit d’utiliser et de gĂ©rer un bien immobilier au cours de la vie naturelle d’une personne. Le droit dans la propriĂ©tĂ© immobiliĂšre existe tant que l’usufruitier (le dĂ©tenteur du droit d’usufruit) est vivant. AprĂšs sa mort, la propriĂ©tĂ© immobiliĂšre revient au propriĂ©taire. Souvent, un usufruit est accordĂ© Ă  un membre de la famille, comme un conjoint Ă©tranger, avec l’idĂ©e que le conjoint Ă©tranger est protĂ©gĂ© en cas de dĂ©cĂšs du conjoint thaĂŻlandais (propriĂ©taire).

Un usufruitier n’est pas autorisĂ© Ă  vendre la propriĂ©tĂ© (ce droit reste avec le propriĂ©taire enregistrĂ© de la propriĂ©tĂ©) et en vertu des articles 1417 Ă  1428 du Code civil et commercial l’usufruitier a l’obligation de maintenir la propriĂ©tĂ© et prendre soin de la propriĂ©tĂ© normale.

Si l’usufruitier omet de le faire et que la propriĂ©tĂ© perd de la valeur ou devient en mauvais Ă©tat, le propriĂ©taire a le droit de mettre fin au droit d’usufruit. L’usufruitier est responsable de la perte de valeur ou de la destruction de la propriĂ©tĂ© Ă  moins qu’il ne puisse prouver que les dommages ne sont pas causĂ©s par sa faute. La crĂ©ation d’un usufruit pourrait, dans certaines circonstances, ĂȘtre une option efficace pour protĂ©ger un conjoint Ă©tranger lors de son mariage en ThaĂŻlande et au dĂ©cĂšs de son conjoint thaĂŻlandais, mais dans certains cas, un usufruit n’est pas la meilleure option.

9) Superficies

Le droit de superficie (articles 1410 Ă  1416 du Code civil et commercial thaĂŻlandais) en ThaĂŻlande est un droit immobilier civil. Un droit de superficie sĂ©pare lĂ©galement la propriĂ©tĂ© sur la terre de tout ce qui se trouve sur la terre. Le droit de superficie doit ĂȘtre inscrit sur l’acte de propriĂ©tĂ© fonciĂšre pour ĂȘtre complet et exĂ©cutoire. Une superficie peut ĂȘtre enregistrĂ©e en tant que droit distinct ou en tant que droit de soutien (c’est-Ă -dire en combinaison avec un contrat de bail de terrain).

La personne Ă  qui l’on a accordĂ© le droit de superficie obtient la propriĂ©tĂ© de l’immeuble qu’il construit sur le terrain sans avoir obtenu oĂč avoir des droits de propriĂ©tĂ© sur les terres. L’enregistrement d’un droit de superficie sera autorisĂ© avant la construction ou pendant la construction d’un bĂątiment, mais un bĂątiment existant nĂ©cessite d’abord le transfert de propriĂ©tĂ© (et le paiement de la taxe de transfert).

10) Habitation

Le droit d’habitation (art. 1402 Ă  1409 du code civil et commercial thaĂŻlandais) fait rĂ©fĂ©rence au droit d’une personne de vivre gratuitement dans la maison d’une autre personne. Le droit d’habitation diffĂšre d’un contrat d’usufruit que la personne qui accorde un usufruit est autorisĂ© Ă  transfĂ©rer l’exercice de ses droits Ă  un tiers (pas l’usufruit rĂ©el), oĂč le droit d’habitation n’accorde que l’usage d’une propriĂ©tĂ© pour la rĂ©sidence du bĂ©nĂ©ficiaire lui-mĂȘme et sa famille. Un contrat d’habitation fait rĂ©fĂ©rence au droit de demeurer dans une maison. Le droit d’habitation est accordĂ© gratuitement, sinon l’affaire deviendrait « location de biens ».

Un droit d’habitation peut ĂȘtre crĂ©Ă© par testament en ThaĂŻlande (le propriĂ©taire accorde le droit d’habitation dans son testament) ou par donation du propriĂ©taire Ă  un tiers. Un droit d’habitation est complet lors de l’inscription et de l’endossement sur le titre de propriĂ©tĂ© au bureau des terres oĂč se trouve la propriĂ©tĂ©.

11) Servitude

La servitude est en partie l’équivalent lĂ©gal d’une servitude anglaise. C’est un intĂ©rĂȘt non possessoire sur la terre. La servitude est rĂ©gie par les articles 1387 Ă  1401 du code civil et commercial. Section 1387 : « Un bien immobilier peut ĂȘtre soumis Ă  une servitude en vertu de laquelle le propriĂ©taire de ces biens est tenu, au profit d’un autre immeuble, de souffrir d’agir sur ses biens ou s’abstenir d’exercer certains droits inhĂ©rents Ă  sa propriĂ©tĂ© ».

La servitude implique gĂ©nĂ©ralement deux ou plusieurs propriĂ©tĂ©s / parcelles sĂ©parĂ©es, dont l’une est grevĂ©e et l’autre bĂ©nĂ©ficie de la servitude. La parcelle grevĂ©e s’appelle la propriĂ©tĂ© servient et la parcelle bĂ©nĂ©ficiaire la propriĂ©tĂ© dominante. La servitude peut impliquer plusieurs types d’avantages et de charges, mais gĂ©nĂ©ralement elle implique l’utilisation de puits voisins, l’utilisation d’une route d’accĂšs sur des parcelles adjacentes, la pose de fossĂ©s d’irrigation, la pose de pipelines ou de services publics sur les parcelles voisines.

Un droit enregistrĂ© de servitude est un droit important dans le cas oĂč une parcelle de terrain est entourĂ©e d’autres parcelles sans accĂšs direct Ă  une route publique. Dans ce cas, un droit de servitude enregistrĂ© sur des parcelles adjacentes garantit un accĂšs ininterrompu Ă  la propriĂ©tĂ© dominante.

12) Achat de biens immobiliers dans une société thaïlandaise sous contrÎle étranger

Jusqu’aux lignes directrices des offices fonciers de 2006 publiĂ©es conjointement par le ministĂšre de l’IntĂ©rieur et le dĂ©partement des terres, les Ă©trangers formaient couramment une sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise pour l’achat de terrains ou de condominiums au-delĂ  du quota de propriĂ©tĂ© Ă©trangĂšre en ThaĂŻlande. Tant que la sociĂ©tĂ© dĂ©tenait une participation majoritaire thaĂŻlandaise, il n’y avait pas de restrictions Ă  l’achat d’une propriĂ©tĂ© et la sociĂ©tĂ© en partie Ă©trangĂšre Ă©tait traitĂ©e comme toute autre sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise.

Actuellement, le gouvernement restreint cette utilisation illĂ©gale des sociĂ©tĂ©s thaĂŻlandaises et des structures d’actionnariat des nominĂ©s par des Ă©trangers. En vertu des nouvelles rĂ©glementations applicables aux bureaux fonciers et aux services d’enregistrement des entreprises, les fonctionnaires doivent dĂ©sormais suivre les procĂ©dures lorsqu’ils sont confrontĂ©s Ă  une sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise avec des actionnaires Ă©trangers impliquĂ©s ou Ă  un administrateur Ă©tranger autorisĂ© Ă  signer ou cosigner au nom de la sociĂ©tĂ©. Les procĂ©dures doivent empĂȘcher l’utilisation illĂ©gale d’actionnaires nominĂ©s thaĂŻlandais et de sociĂ©tĂ©s Ă©crans par des Ă©trangers.

La pratique des holdings pour les achats de propriĂ©tĂ©s par des Ă©trangers est actuellement beaucoup moins courante. Quand un Ă©tranger en vertu des nouvelles procĂ©dures de bureau de la terre est conseillĂ© d’acheter une propriĂ©tĂ© en ThaĂŻlande sur un nom de sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise, l’étranger n’apparaĂźtra gĂ©nĂ©ralement pas sur les documents de constitution de la compagnie (MĂ©morandum d’association / liste des actionnaires).

Ce n’est qu’aprĂšs que la propriĂ©tĂ© a Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©e Ă  la sociĂ©tĂ© 100% thaĂŻlandaise jusqu’à 49% des actions (de prĂ©fĂ©rence) seront transfĂ©rĂ©s Ă  l’étranger. Notez qu’une sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise formĂ©e comme un front pour la propriĂ©tĂ© Ă©trangĂšre est illĂ©gale et conduit Ă  la propriĂ©tĂ© Ă©trangĂšre illĂ©gale (en raison de son but et la structure de l’actionnariat nominĂ© thaĂŻlandais).

Une entreprise qui possĂšde un bien immobilier doit apparaĂźtre comme une sociĂ©tĂ© active normale qui une activitĂ© commerciale, tient des assemblĂ©es annuelles, dĂ©pose des bilans annuels et corrige la comptabilitĂ©, et une sociĂ©tĂ© partiellement Ă©trangĂšre doit se conformer aux lois commerciales Ă©trangĂšres. Il ne peut s’agir d’une sociĂ©tĂ© holding dormante ne dĂ©tenant que des terres pour le compte de l’étranger (ce serait illĂ©gal).

Plus d’information sur l’immobilier en ThaĂŻlande, n’hĂ©sitez pas Ă  visiter le lien suivant (lien en Anglais): Siam Legal

 

Les démarches pour se marier avec un(e) thaïlandais(e) 

  • FormalitĂ©s Ă  effectuer dans le pays d’origine

1/Il faut faire la demande d’un certificat de coutume auprĂšs de l’Ambassade ThaĂŻlandaise dans le pays d’origine. Un certificat de coutume est le code du mariage thaĂŻlandais qui est rĂ©digĂ© dans la langue d’origine et qui porte le cacher de l’ambassade. Il faut environ deux semaines pour le renvoi des documents à envoyer avec :

  1. Une lettre justificative expliquant les raisons du mariage
  2. Un chÚque de 15 euros (en 2014) libellé au nom de « Ambassade Royale de Thaïlande »
  3. Une copie de la carte d’identitĂ© et du passeport de votre future conjoint/conjointe
  4. Une copie du certificat de célibat des deux parties
  5. Une enveloppe timbrĂ©e libellĂ©e Ă  l’adresse d’envoi du certificat

2/ Il faudra aussi remplir un dossier de mariage Ă  la mairie dans la ville choisie pour l’organisation de la cĂ©rĂ©monie, ou il faudra renseigner :

  • Les adresses, professions et identitĂ©s du couple
  • Les identitĂ©s des tĂ©moins des futurs Ă©poux, et ajouter une copie des piĂšces d’identitĂ©s et aussi un justificatif de domicile
  • Si contrat de mariage, en faire la mention

3/ Il faudra aussi joindre les documents relatifs aux parties concernées, à savoir les futurs époux :

  • Si conjoint thaĂŻlandais : originaux des documents avec traduction lĂ©galisĂ©e par le consulat du pays d’origine.
  • Si conjoint non thaĂŻlandais : acte de naissance, copie de la carte d’identitĂ© et une attestation, justificatif de domicile

4/ Dans le cas oĂč le conjoint thaĂŻlandais ne parle pas la langue d’origine, penser Ă  bien mentionner le nom du traducteur agrĂ©Ă© par la cour qui assurera la bonne comprĂ©hension du discours du maire. Il faudra joindre au dossier une copie de son habilitation et y apposer la signature de l’interprĂšte avec la date.

  1. Formalités à effectuer en Thaïlande

1/ Penser Ă  rĂ©cupĂ©rer tous les documents de l’état civil concernant le partis thaĂŻlandais, rĂ©digĂ©s en thaĂŻ, Ă  savoir :

  • L’acte de naissance (pour les situations de changement de prĂ©nom ou de nom dans la famille, joindre tous documents permettant de suivre l’évolution patronymique)
  • Une attestation de cĂ©libat
  • Une attestation de rĂ©sidence
  • Une attestation d’identitĂ©
  • Une copie du passeport

2/ Il faudra faire certifier tous ces documents par les autoritĂ©s thaĂŻlandaises du ministĂšre des affaires Ă©trangĂšres de Bangkok et toujours prĂ©senter l’original et la copie (environ 200 THB par document).

3/ Chaque documents devra ĂȘtre traduit dans la langue d’origine par un traducteur agrĂ©Ă© auprĂšs de l’Ambassade du pays d’origine en ThaĂŻlande (entre 300 THB et 500 THB).

4/ TrĂšs important de faire lĂ©galiser les diffĂ©rentes traductions par la section Etat-Civil du consulat de votre pays en ThaĂŻlande. A prĂ©senter Ă  l’office :  l’original en thaĂŻ et la traduction pour faire apposer « Marianne » sur les documents (environ 730 THB/ document)

 

 

Se marier avec une personne thaïlandaise 

  1. Mariage traditionnel thaĂŻlandais

Le mariage reste un Ă©vĂ©nement essentiel dans la vie de quelqu’un quel que soit le pays dans lequel on vit. Cette cĂ©rĂ©monie divertissante et conventionnelle varie selon le pays, la religion et d’autres variables selon la personne. Il y a diffĂ©rentes formes de mariage thaĂŻlandais car il y a des traditions diffĂ©rentes selon la rĂ©gion. Cependant, ce sont les coutumes ancestrales qui sont suivies.

  1. La bénédiction des moines 

En ThaĂŻlande, le mariage commence vers cinq ou six heures avec l’arrivĂ©e des moines. Il faut qu’il y ait un nombre impair de moines, ils sont installĂ©s dans la rĂ©sidence de l’époux ou de l’épouse pour prononcer des priĂšres et chanter des Ă©loges pour offrir leur bĂ©nĂ©diction aux mariĂ©s. Cette procession est accomplie avec des bougies et de l’eau qui permettra de bĂ©nir les mariĂ©s.

Par la suite, la famille des mariĂ©s donnent donne le repas aux moines et il faut attendre qu’ils finissent leurs repas pour que les mariĂ©s et leur famille puissent dĂ©marrer les dĂ©gustations.

Cette cĂ©rĂ©monie permet aussi d’offrir des dons aux moines. Les dons amĂšnent de la dignitĂ© aux mariĂ©s. La dignitĂ© est une composante essentielle du mariage parce qu’il apporte l’amour immortel. L’action de donner sa libertĂ© Ă  un animal apporte un bĂ©nĂ©fice en plus des dons. La plupart du temps, les mariĂ©s libĂšrent un oiseau de sa cage pour consolider leurs liens.

  1. Khan Maak 

Avant de se marier, les familles parlent de la dot. Cet Ă©lĂ©ment fait rĂ©fĂ©rence Ă  la situation financiĂšre du futur compagnon qui doit pouvoir subvenir aux besoins de sa famille. Elle peut ĂȘtre composĂ©, d’or, d’argent, de terre et de effets personnels prĂ©cieux. DĂšs que la somme est fixĂ©e, la cĂ©rĂ©monie de Khan Maak peut commencer. Cela reprĂ©sente l’engagement.

Il faut que les proches et les parents du mariĂ© crĂ©ent une cĂ©rĂ©monie qui permet de relier les maisons du couple. Cette partie de la procession doit ĂȘtre festive. Elle s’accompagne souvent de chants, de danses et de musiques. A l’arrivĂ©e de la cĂ©rĂ©monie, les proches de l’épouse sont Ă  l’intĂ©rieur. La coutume veut que la voie soit embellie par des portes symboliques qui reprĂ©sentent l’accueil des nouvelles personnes. Le nombre de portes est diffĂ©rent selon la rĂ©gion.

Le mariĂ© doit aborder la personne la plus ĂągĂ©e de la famille de la marĂ©e pour pouvoir demander la main de la mariĂ©e et parvenir Ă  avoir son acceptation. Cette personne doit Ă©laborer la procession de Sai Monkhon. Les mariĂ©s portent des vĂȘtements traditionnels et est reliĂ© par un fil blanc reprĂ©sentant le lien qui les unit. Les parents de la mariĂ©e et du mariĂ© doivent aussi mettre un fil blanc autour des poignets des mariĂ©s, nommĂ© “Sai Sin”.

Le fil blanc doit rĂ©ussir Ă  tenir 3 jours pour que le mariage soit chanceux. Ensuite, la personne la plus ĂągĂ©e rĂ©cupĂšre de l’eau bĂ©nite et des fleurs pour donner sa bĂ©nĂ©diction aux mariĂ©s. Il dĂ©pose de l’eau sur les mains et les poignets de la mariĂ©e et du mariĂ©. Tous les invitĂ©s feront la mĂȘme chose. Tous les invitĂ©s donnent leurs bĂ©nĂ©dictions au mariage. Notez qu’il n’y a que les invitĂ©s plus vieux que les mariĂ©s qui ont le droit d’ĂȘtre prĂ©sent lors de cette procession.

  1. L’élaboration du lit de la mariĂ©e

Cette partie varie selon la rĂ©gion. Cette Ă©tape reste l’une des coutumes essentielles, en particulier dans les zones rurales. Cela peut ĂȘtre fait par les mariĂ©s ou leurs proches. La coutume exige que les mariĂ©s La coutume annonce que le couple le plus ĂągĂ©s gĂšre cette Ă©tape parce qu’il symbolise le couple durable qui a le plus d’expĂ©rience et que la vie n’a pas divisĂ©. La plupart du temps, un sac de riz et de piĂšces de monnaie ainsi que d’autres articles sont disposĂ©s sur le lit pour amener la fertilitĂ© et la prospĂ©ritĂ© aux mariĂ©s. Traditionnellement, les mariĂ©s doivent dormir dans ce lit trois nuits aprĂšs le mariage.

  1. Célébration 

Les invitĂ©s peuvent refuser l’invitation et d’autres personnes assistant Ă  la cĂ©rĂ©monie sont des personnes inconnues pour la mariĂ©e ou le mariĂ©. C’est habituel que les invitĂ©s viennent avec leurs proches. La soirĂ©e commence gĂ©nĂ©ralement vers 18h. Souvent, les invitĂ©s donnent une enveloppe avec une somme qui dĂ©pend de leurs revenus et ils mettent un message dans le « livre d’or » pour donner au couple une bĂ©nĂ©diction en plus. Par la suite, le repas qui est souvent un buffet ponctuera la fĂȘte. Cette soirĂ©e se finit la plupart du temps vers 21h30 cependant, de plus en plus de jeunes couples organisent une autre soirĂ©e aprĂšs pour profiter de la journĂ©e au maximum.

 

Bon Ă  savoir

  • Choisir la date du mariage : Si vous souhaitez avoir un mariage heureux, sachez que la date de la cĂ©rĂ©monie est choisie selon l’emplacement des astres. Eh oui ! La sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise est une sociĂ©tĂ© guidĂ©e par les croyances et les superstitions, surtout pour les grands Ă©vĂšnements de la vie.
  • Les invitations : Les cartes d’invitation devront mentionnĂ©e l’heure du dĂ©but de la cĂ©rĂ©monie ainsi que toutes les autres Ă©tapes du mariage. Noter qu’il n’y que la famille proche qui pourra assister Ă  la bĂ©nĂ©diction des moines. Dans la majeure partie des situations, la cĂ©rĂ©monie dĂ©bute Ă  9h09, une heure porte bonne-heure pour les thaĂŻlandais. Surtout de de retard, cela porterait malheur au futur couple. Le bureau de district est lĂ  oĂč se dĂ©roule le mariage.
  • Rendre hommage : Une Ă©tape qui est primordiale parmi toutes, est l’hommage aux ancĂȘtres qui a souvent lieu la nuit avant la grande cĂ©rĂ©monie. 
  • Conseils pour investir en ThaĂŻlande 

LĂ© clĂ© d’un investissement rĂ©ussi est de vous connaitre vous-mĂȘme. Seulement quand vous vous connaitrez vous mĂȘme, vos objectifs, et votre gout de la prise de risque, alors vous serez prĂȘt Ă  investir en ThaĂŻlande. Siam-relocation, Ă  travers son expĂ©rience, vous donne dans cet article, 6 conseils essentiels pour investir en ThaĂŻlande. Ce guide conseille sur comment manager et Ă©valuer un portfolio, une fois l’investissement rĂ©alisĂ©.

Cet article a pour but de guider les investisseurs en ThaĂŻlande, Ă  travers des conseils simples et pragmatiques, sans analyse compliquĂ©, sans rentrer dans les dĂ©tails de l’analyse financiĂšre profonde. Tout ce qui est requis est la discipline.

 

Vous connaitre vous-mĂȘme.

Si vous ĂȘtes nouveau ou juste intĂ©ressĂ© par investir en ThaĂŻlande, mais sans savoir ou ni comment dĂ©buter, vous devriez apprendre Ă  mieux vous connaitre.

 

  • Quel est votre but ? 

Demandez-vous pourquoi vous investissez ? Peut-ĂȘtre vous avez un projet prĂ©cis, acheter une nouvelle voiture ou vous mariez. Peut-ĂȘtre prĂ©parez-vous votre retraite, ou peut-ĂȘtre vous souhaitez investir dans une zone ou les impĂŽts sont moindres que votre pays d’origine.

 

  • Quel est votre budget ? 

Combien pouvez-vous investir, et à quelle fréquence ? Est-ce un investissement régulier sur le long terme ou en une seule fois ? Adaptez la substance de vos investissements en fonction de vos objectifs.

 

  • Quand voulez-vous voir les rĂ©sultats ?

En gĂ©nĂ©ral, les investissements se rĂ©partissent de la maniĂšre suivante : Court terme, moyen et long terme. Court terme reprĂ©sente une pĂ©riode d’investissement de 1 ans, moyen terme entre1 et 5 ans, long terme, plus de 5 ans.

 

  • Quel niveau de risques ĂȘtes-vous prĂȘt Ă  prendre ?

Il est important de vous poser cette question, car il va dĂ©terminer la nature de vos investissements. Si vous ĂȘtes mesurĂ© dans le risque, vous voulez investir dans des marchĂ©s solides, qui rapporte peu mais qui sont sur. Pouvez-vous accepter un risque modĂ©rĂ© avec un risque de fluctuation pas trop Ă©levĂ©, pour en tirer des profits et augmenter votre capital. Êtes-vous un investisseur qui aime le risque, dans des marchĂ©s fluctuant et qui aime les gros retours sur investissements rapide.

 

  • Recherche d’options d’investissements

Quand vous vous connaissez, la prochaine Ă©tape est de comprendre les diffĂ©rents choix dans le marchĂ© thaĂŻ. Il y a bien d’autre possibilitĂ© que de mettre son argent en banque, bien que cela et sur et donne de bon retour sans prendre de risques. Vous n’avez pas besoin de tout maitriser, mais vous devez savoir que il existe quatre catĂ©gories ( du moins au plus risquĂ©)

 

  1. Alternatives: L’or et l’immobilier

Si vous n’avez pas confiance ou pas d’expĂ©rience, et que vous souhaitez un investissement professionnel pour vous, il existe des fonds d’investissements. Il y en a beaucoup sur le marchĂ©, plus ou moins risquĂ©. Certains offrent des plans Ă  long terme (LTF), en prenant des actions d’entreprise jugĂ©s prometteuses, ou des fond d’investissement de retraitĂ© (RMF). Sinon quoi de plus sĂ»r que l’or, la ThaĂŻlande en possĂšde beaucoup, et c’est un investissement on ne peut plus sĂ»r.

Comment commencer vos investissements ?Ne vous prĂ©cipitez pas, un investissement se doit d’ĂȘtre rĂ©flĂ©chi, et en accord avec vos principe, et votre personnalitĂ©.

  • DiversitĂ© : diversifiez vos investissements : Vous ne devez pas investir tout votre argent dans une catĂ©gorie. PrĂ©fĂ©rez la diversitĂ©, maitrisez et divisez les risques.
  • Flexibilité : Vous devez avoir l’habilitĂ© de changer et d’ajuster vos investissements, en fonction de l’évolution du marchĂ©. La clĂ© est de vous tenir au courant sur l’état des marchĂ©s, pour y changer de stratĂ©gie si besoin est.
  • Ratio d’investissement approprié : Votre portfolio doit ĂȘtre Ă©quilibrĂ© entre des risques faibles, qui vous assure un certain retour, et des risques plus important qui offrent un retour variable. Ce ratio dĂ©pend de vous, et de votre amour pour le risque.
  • DiversitĂ© du portfolio : Aussi important que d’avoir un large portfolio, il faut qu’il soit gĂ©rable. Si vous avez trop d’investissements diffĂ©rents, cela va ĂȘtre difficile de vous garder informĂ© sur des marchĂ©s diffĂ©rents. Gardez votre portfolio d’une taille raisonnable, et rester informĂ©.

 

  • Maladie en ThaĂŻlande, que faire ?

NOTEZ S’IL VOUS PLAÎT : NOUS NE FOURNISSONS PAS CES SERVICES, CES INFORMATIONS SONT À TITRE INDICATIF

Il n’est pas inĂ©vitable que vous tombiez malades en ThaĂŻlande. Les bonnes nouvelles sont qu’en ThaĂŻlande vous trouverez des services mĂ©dicaux de bonne qualitĂ© aux prix trĂšs abordables. Ceux qui travaillent ici et sont inscrits dans le programme national de santĂ©.

 

Comment Ă©viter de tomber malade en ThaĂŻlande

Il y a certainement quelques cas pratiques que vous pouvez prendre en compte pour rĂ©duire vos chances de tomber malade ou rencontrer d’autres problĂšmes de santĂ©. 

Soyez vigilant avec la nourriture

La nourriture en ThaĂŻlande est gĂ©nĂ©ralement trĂšs sĂ»re de meme pour nourriture provenant marchands ambulants. La ThaĂŻlande n’est pas comme l’Inde oĂč les visiteurs contractent par habitude la peur de manger la nourriture de rue. Votre plus grande prĂ©occupation devrait probablement ĂȘtre juste d’éviter la nourriture qui a Ă©tĂ© un long moment Ă  l’air libre. Vous descendrez inĂ©vitablement avec un cas “du Ventre de Bangkok” Ă  un certain point. Il est commun d’obtenir un estomac de renversement de temps en temps simplement de manger quelque chose qui n’est habituel pour vous, peut-ĂȘtre trop fort en piment ou un curry riche en saveur. Si cela arrive, il est conseillĂ© de boire beaucoup d’eau et de vous tenir aux produits alimentaires doux jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Eau en bouteille

Vous ne devriez pas boire l’eau du robinet en ThaĂŻlande, mais c’est assez propre pour l’utiliser pour se brosser vos dents. La glace que les restaurants mettent dans vos boissons sont faits d’eau purifiĂ©e et est parfaitement sĂ»re. Parce que la ThaĂŻlande est un pays tropical vous pourriez perdre plus de liquide dans votre corps pendant la journĂ©e par la transpiration. C’est important pour la bonne santĂ© globale de boire beaucoup d’eau pour rester hydratĂ©. Le jus frais de coco est aussi excellent pour remplacer des Ă©lectrolytes. Si vous voulez la meilleure eau potable en ThaĂŻlande, cherchez l’Aura ou MinerĂ© au supermarchĂ© 7/11.

Protégez vous

Vous devriez prendre des prĂ©cautions raisonnables pour vous protĂ©ger de choses Ă©vitables comme le coup de soleil et des piqĂ»res d’insecte excessives. On connaĂźt une espĂšce de moustique en ThaĂŻlande pour Ă©tendre la dengue, donc vous voudrez utiliser le rĂ©pulsif anti-moustiques, dissimulerez la peau exposĂ©e la nuit, aurez des Ă©crans sur des fenĂȘtres ouvertes et des portes et dormirez sous une moustiquaire en restant dans des maisons de style traditionnelles. EmpĂȘcher le coup de soleil en Ă©vitantt la lumiĂšre du soleil directe au dĂ©but d’aprĂšs-midi et utilisent la crĂšme solaire quand Ă  la plage. Nous avons vu des touristes Ă©trangers aux cĂŽtes thaĂŻes qui ont tournĂ© la pomme de confiserie rouge et nous pouvons seulement imaginer comment le reste inconfortable de leur jour fĂ©riĂ©(congĂ©) Ă©tait.

 

Ou sont les pharmacies en ThaĂŻlande ?

Les drugstores en ThaĂŻlande sont trĂšs commodes quand vous avez une maladie mineure comme un mal de tĂȘte ou un mal de gorge qui n’exige pas de passage au docteur. Vous verrez que les petits drugstores sont partout il y a probablement mĂȘme plus de drugstores que 7-Elevens. Cherchez des signes avec le mot thaĂŻ “yaa”, signifiant “des mĂ©dicaments”, quoique la majeure partie ait une certaine signalisation en anglais aussi. Les drugstores thaĂŻs sont d’habitude tout Ă  fait petits, mais ils portent beaucoup de produits. Vous pouvez acheter des choses comme des antibiotiques et des pilules de contrĂŽle des naissances en vente libre sans ennuis. Les mĂ©dications sont peu coĂ»teuses en gĂ©nĂ©ral. Si vous n’ĂȘtes pas sĂ»rs exactement de quoi vous avez besoin, le pharmacien sera heureux de vous aider. Leurs compĂ©tences en anglais sont d’habitude assez bonnes.

Il y a quelques choses Ă  garder Ă  l’esprit en obtenant des mĂ©dicaments d’une pharmacie en ThaĂŻlande. Tout d’abord, il paye parfois pour demander s’ils ont une version moins chĂšre ou gĂ©nĂ©rique du mĂ©dicament dont vous avez besoin. Vous pouvez souvent Ă©conomiser de l’argent en achetant une marque diffĂ©rente de la mĂȘme mĂ©dication, mais le pharmacien ne suggĂ©rera pas automatiquement le moins cher. DeuxiĂšmement, vous devriez ĂȘtre conscients que les docteurs thaĂŻs et les pharmaciens ont tendance Ă  sur-prescrire des antibiotiques. On donne souvent aux gens des antibiotiques en montrant des symptĂŽmes comme le froid, mais si le froid est causĂ© par un virus plutĂŽt que les antibiotiques de bactĂ©ries seront absolument inutiles dans le traiter. Quand vous prenez vraiment des antibiotiques, assurez vous de finir le cours entier de la mĂ©dication mĂȘme aprĂšs que vous vous sentez mieux. A dĂ©faut de faire ainsi cela pourrait contribuer Ă  la crĂ©ation de bogues supers rĂ©sistant au mĂ©dicament. Et finalement, il est important de noter que les antibiotiques Ă©liminent beaucoup de bonnes bactĂ©ries dans votre systĂšme digestif avec les mauvaises bactĂ©ries. Ainsi rĂ©cupĂ©rer votre digestion sur la trace aprĂšs avoir fini un rond d’antibiotiques c’est une bonne idĂ©e de prendre quelques probiotiques.

 

Aller à l’hîpital en Thaïlande

Quand vous vous inscrivez dans le programme de SĂ©curitĂ© sociale de la ThaĂŻlande vous faites choisir un hĂŽpital local de ceux qui participent au programme pour ĂȘtre votre fournisseur de traitement prĂ©fĂ©rĂ©. Nous avons choisi l’HĂŽpital Lanna parce qu’il est localisĂ© directement a proximitĂ© de la Voie express et c’est un grand hĂŽpital avec des installations modernes.

L’hĂŽpital de Lanna a une aile consacrĂ©e pour des visiteurs inscrits dans la SĂ©curitĂ© sociale thaĂŻe. Nous y avons Ă©tĂ© lĂ  plusieurs fois pour des maladies diverses au cours des derniĂšres annĂ©es. Voici comment une visite typique a suivi un accident de vĂ©lo mineur :

  • ArrivĂ© l’hĂŽpital et a montrĂ© la carte de SĂ©curitĂ© sociale et l’ID (le Passeport ou le permis de conduire thaĂŻ) au compteur d’enregistrement. Informer les de la raison de la douleur de visite
  • Je suis montĂ© Ă  l’aile de SĂ©curitĂ© sociale sur le 5e Ă©tage, attendu par le.
  • Attendu la radiographie reflĂšte pour ĂȘtre traitĂ©. Il a peut-ĂȘtre pris 20 minutes environ.
  • RappelĂ© dans la piĂšce du docteur. Il a dit que rien n’a Ă©tĂ© cassĂ©.
  • ÉtĂ© assis dans la zone d’attente pendant quelques minutes pour attendre quelques antalgiques de prescription.
  • Les mĂ©dicaments sont rĂ©cupĂ©rĂ©s Ă  la pharmacie.

Parfois l’aile de SĂ©curitĂ© sociale de l’hĂŽpital peut ĂȘtre occupĂ© et votre visite entiĂšre prendra beaucoup plus longtemps. Les Lundis et la saison de grippe sont probablement les pĂ©riodes les plus occupĂ©s. Si vous devez attendre les rĂ©sultats d’analyses de sang etc .. Ils prendront beaucoup plus longtemps.

Aux occasions diffĂ©rentes nous pouvons avoir des radiographies, des analyses de sang et un MRI Ă  l’HĂŽpital Lanna. L’hĂŽpital Lanna est un bon choix dans Chiang Mai parce qu’ils ont beaucoup de dĂ©partements et peuvent fournir beaucoup de traitements. Quand vous devez voir un spĂ©cialiste non trouvĂ© dans l’aile de SĂ©curitĂ© sociale, ils vous enverront Ă  la partie principale de l’hĂŽpital. Si vous exigez un traitement spĂ©cifique qui est seulement disponible Ă  un autre hĂŽpital, vous aurez besoin d’une recommandation de votre hĂŽpital de SĂ©curitĂ© sociale pour le traitement pour ĂȘtre couvert sous le plan. Pour cette raison il est le meilleur de choisir un assez grand hĂŽpital comme votre fournisseur de santĂ© de SĂ©curitĂ© sociale principal.

Pour des gens Ă  Bangkok, un des hĂŽpitaux de SĂ©curitĂ© sociale recommandĂ©s que vous pourriez choisir est l’HĂŽpital Kluaynamthai. Il est localisĂ© sur la Route Sukhumvit, juste Ă  deux pas de la station de Phra Khanong BTS.

La dĂ©pense impliquĂ©e a toujours Ă©tĂ© tout Ă  fait raisonnable. Il n’est pas inhabituel de consulter avec un docteur, faire faire des tests de laboratoire et prendre la mĂ©dication tout pour 1000-2000 baht thaĂŻ (US$28-56). Aux EU vous pourriez facilement payer double ou tripler ce montant juste pour parler au docteur et ensuite vous devriez toujours probablement prendre votre prescription Ă  une pharmacie sĂ©parĂ©e pour obtenir votre mĂ©dication.

Nous vous recommandons de souscrire Ă  une assurance qui puisse prendre en charge les frais en cas d’accident grave . Si vous avez eu besoin d’une sĂ©rie de services de secours ou de la chirurgie, vous pourriez rapidement avoir une facture de dizaines de milliers de baht ou plus.

 

Assurance maladie en Thaïlande pour expatriés

Si vous ne vous qualifiez pas pour les services mĂ©dicaux nationaux de la ThaĂŻlande, ou vous voulez la couverture pour quelque chose qu’ils ne couvrent pas comme la chirurgie dentaire ou Ă©lective, quelles sont vos options ?

L’assurance de sĂ©curitĂ© sociale thaĂŻe planifie seulement des couvertures en hausse de 300 bahts par chaque service dentaire et pas plus de 600 bahts par an. Donc ceci couvre essentiellement le coĂ»t d’un contrĂŽle. Si le dentiste trouve des cavitĂ©s qui doivent ĂȘtre remplies, vous devrez payer autour de 500 bahts.

 

BUPA

Un des plus grands fournisseurs d’assurance maladie privĂ©s en ThaĂŻlande est BUPA. Ils peuvent ĂȘtre utilisĂ©s partout dans le pays et mĂȘme fournir la couverture mondiale. Une exception Ă  leur couverture mondiale est au États-Unis ils couvriront seulement le coĂ»t de traitements d’urgence en raison d’un accident. Ne projetez pas de tomber malade en faisant un voyage aux USA.

 

D’autres fournisseurs d’assurance locaux

Un avantage distinct d’aller avec un fournisseur d’assurance local consiste en ce que l’hĂŽpital ou la clinique seront utilisĂ©s au travail. Vous montrez juste votre carte d’assurance et ils sauront vous traiter tout de suite. En plus de BUPA, certains des autres fournisseurs d’assurance maladie communs en ThaĂŻlande sont AIA, AXA, MSH, and Pacific Cross.

En regardant la couverture d’assurance privĂ©e il est important de prĂȘter attention Ă  leurs exclusions. Beaucoup de ces plans ne couvriront pas – ou fourniront seulement la couverture minimale – pour :

  • Accidents de Moto
  • Blessure de sport dangereux
  • L’Alcool a relatĂ©(liĂ©) des incidents
  • Maladies sexuellement transmissibles (STDs)
  • DĂ©pression
  • Dentaire

Aussi important doit dĂ©couvrir comment votre Ăąge affecte votre couverture. Beaucoup d’entreprises d’assurance maladie en ThaĂŻlande vous laisseront tomber une fois malade aux environ de 70ans. Si vous avez dĂ©jĂ  60 ans, ils ne peuvent pas vous inscrire en premier lieu. Autrement, si vous vous inscrivez quand plus jeune vous pouvez voir votre augmentation de primes rĂ©solument comme vous vieillissez.

Un aspect agrĂ©able de l’assurance maladie de SĂ©curitĂ© sociale de la ThaĂŻlande est que vous pouvez continuer Ă  l’utiliser pour le reste de votre vie mĂȘme aprĂšs que vous arrĂȘtez de marcher. Pour faire ainsi vous devrez prendre des mesures pour payer votre contribution mensuelle sur votre propre puisque vous n’auriez plus d’employeur le faisant pour vous.

  • SystĂšme de Services mĂ©dicaux de la ThaĂŻlande et dĂ©tails d’Assurance de SĂ©curitĂ© sociale

Pour ceux qui seront employĂ©s en ThaĂŻlande et le plan de compter surtout ou entiĂšrement sur le programme de SĂ©curitĂ© sociale de la ThaĂŻlande pour leurs besoins d’assurance maladie, examinons ce qui est couvert sous le plan :

 

Avantage financier en cas de maladie

Vous pouvez recevoir un avantage liquide pour le congĂ© de maladie en recevant le traitement mĂ©dical sous les ordre) de votre docteur. ConformĂ©ment Ă  l’Acte de Protection travailliste, votre employeur est exigĂ© pour vous payer des salaires rĂ©guliers jusqu’à 30 jours de congĂ© de maladie. Si vous ĂȘtes exigĂ©s pour prendre le congĂ© de maladie sous les ordres d’un mĂ©decin au-delĂ  de ceci, le SSO (la SĂ©curitĂ© sociale) payera “un avantage liquide” comme le remplacement de revenu Ă©gal Ă  50 % de vos salaires mensuels. Vous avez droit de recevoir l’avantage liquide pour jusqu’à 90 jours par chaque fois, mais non plus de 180 total de jours une annĂ©e civile. Une exception est faite pour 6 types de maladies chroniques, auquel cas l’assurĂ© peut obtenir l’avantage liquide pour jusqu’à 365 jours par an.

Les 6 maladies chroniques définies par le SSO sont :

  1. Cancer
  2. Insuffisance rénale Chronique
  3. Syndrome d’immunodĂ©ficience acquise (SIDA)
  4. Blessure cérébrale, ou blessure de moelle épiniÚre et vertÚbres aboutissant à paralysie
  5. Les complications de fracture osseuse comme l’infection, la difformitĂ©, l’assiette et des opĂ©rations de vis pour le traitement et le retard de guĂ©rir
  6. D’autres maladies ou les maladies qui exigent le traitement mĂ©dical continu pendant plus de 180 jours.

 

Services hospitaliers

De votre hÎpital choisi vous recevrez le diagnostic médical et des services de traitement gratuitement. Si votre hÎpital peut ne pas fournir le service et doit vous transférer à un autre hÎpital, ils seront responsables des dépenses encourues. Si vous décidez que vous voulez changer de soins primaires dans un autre hÎpital, vous pouvez faire cela seulement une fois par an entre les mois de janvier à mars.

Il y a 13 maladies ou traitements qui ne sont pas couverts par le SSO :

  1. Maladie ou blessure en raison de toxicomanie
  2. Le traitement de substitution rĂ©nal et l’insuffisance rĂ©nale chronique, Ă  part l’étape de fin d’insuffisance rĂ©nale chronique dans laquelle l’assurĂ© peut recevoir l’hĂ©modialyse par la Dialyse PĂ©ritonĂ©al Chronique et par la greffe du rein basĂ©e sur des critĂšres spĂ©cifiques, des conditions et des taux mis par le SSO.
  3. Procédures cosmétiques pour embellissement sans raison médicale
  4. Traitement de recherches
  5. Traitement de l’infertilitĂ©
  6. Biopsie tissulaire pour greffe d’organe (sauf biopsie pour greffe de moelle osseuse pas excĂ©dant 7000 bahts par personne)
  7. La procédure indiquée non-médicale.
  8. OpĂ©ration de greffe d’organe Ă  part : La greffe de moelle osseuse · La CornĂ©e transplante · Le Coeur, le poumon, le foie, le pancrĂ©as et la greffe d’organe selon les critĂšres indiquĂ©s et les conditions
  9. Chirurgie de mutation sexuelle
  10. Insémination artificielle
  11. Recouvrement de soin de période
  12. Services dentaires à part extraction de dent, remplissage, déplacement de plaque, extraction de dent incluse et déplacement de dentier
  13. Lunettes

 

Services dentaires

Les services dentaires couverts par le SSO viennent avec les conditions suivantes et les restrictions :

  • L’extraction de dent, le remplissage, le dĂ©placement de plaque dentaire et l’extraction de dent incluse peut ĂȘtre remboursĂ©e pour en hausse de 300 bahts par temps, mais le non excĂšs de 600 bahts par annĂ©e civile.
  • Le dĂ©placement de dentiers partiels peut ĂȘtre remboursĂ© pour en hausse de 1500 bahts dans 5 ans de la date d’ajustement. Le montant remboursĂ© est limitĂ© Ă  1300 bahts pour les 5 premiers dentiers.
  • Le dĂ©placement de dentiers pleins peut ĂȘtre remboursĂ© pour en hausse de 4400 bahts dans 5 ans de la date d’ajustement. Le montant remboursĂ© est limitĂ© Ă  2400 bahts pour les 5 premiers dentiers pleins, supĂ©rieur ou plus bas.

Comme vous un voyant, vous devrez probablement payer de la poche pour quoi que ce soit d’autre que les services dentaires les plus de base. Mais pour tous les autres traitements ordinaires pour la maladie et la blessure, la SĂ©curitĂ© sociale de la ThaĂŻlande est une bonne option. C’est agrĂ©able Ă©tant capable de voir le docteur quand vous vous sentez malades ou vous faites mal sans devoir vous inquiĂ©ter de si oui ou non vous pouvez vous le permettre. Les analyses de sang, radiographient, des MRI et beaucoup d’autres procĂ©dures diagnostiques.

 

Établissements de soins pour personnes ĂągĂ©es en ThaĂŻlande

NB: Ce poste est un article d’information uniquement pour aider ceux qui envisagent de reloger leurs parents ĂągĂ©s en ThaĂŻlande.

S’il vous plaĂźt trouver des liens et des informations de contact aux Ă©tablissements de soins au sein de ce poste.

  • Pour ceux qui envisagent de dĂ©mĂ©nager au travail en ThaĂŻlande, la situation peut devenir plus compliquĂ©e si vous avez des parents ĂągĂ©s. À mesure que vos parents vieillissent et perdent leur capacitĂ© de vivre en toute indĂ©pendance, vous voulez naturellement ĂȘtre prĂšs d’eux pour vous assurer qu’ils reçoivent les meilleurs soins possibles. En mĂȘme temps, vous rĂ©alisez que chaque moment que vous passez avec vos parents est prĂ©cieux, et les avoir Ă  proximitĂ© vous permettra de partager plus de temps de qualitĂ© ensemble pendant les annĂ©es qui restent.
  • Une conclusion naturelle est de dĂ©mĂ©nager vos parents ĂągĂ©s avec vous en ThaĂŻlande aussi. Il y a d’autres raisons que le temps et la distance qui rendent la vie assistĂ©e en ThaĂŻlande pour vos proches un bon choix. Un avantage Ă©norme est l’avantage de coĂ»t. En raison du faible coĂ»t de la vie en ThaĂŻlande, vos parents ĂągĂ©s peuvent vivre confortablement et recevoir des soins personnels pour une fraction du coĂ»t qu’ils paieraient dans la plupart des pays occidentaux.
  • Le temps est un autre facteur. Les hivers longs, sombres et froids de l’Europe et de l’AmĂ©rique du Nord sont assez mauvais quand vous ĂȘtes jeune et en forme. Mais quand vos os vous font mal et que votre mobilitĂ© est limitĂ©e, qui veut passer plus de temps Ă  marcher dans la neige et la glace ? Ne serait-il pas prĂ©fĂ©rable de se rĂ©veiller aux levers de soleil tropicaux brillants, oĂč les fleurs fleurissent toute l’annĂ©e, et les cocotiers verts sont toujours prĂ©sents ?
  • Un avantage supplĂ©mentaire Ă  la relocalisation de vos parents Ă  un centre de vie assistĂ©e en ThaĂŻlande est qu’ils peuvent profiter d’une meilleure qualitĂ© de vie avec une attention plus personnelle. En raison de la baisse des coĂ»ts d’exploitation, les Ă©tablissements de soins en ThaĂŻlande sont en mesure de consacrer un plus grand nombre de personnel infirmier qualifiĂ© par rĂ©sident. Et au lieu d’occuper une piĂšce dans une maison de retraite Ă©touffante, les rĂ©sidents de l’établissement de soins en ThaĂŻlande peuvent profiter de vivre dans leur propre villa de luxe. Les activitĂ©s de groupe et les excursions peuvent aussi ĂȘtre beaucoup plus intĂ©ressantes en ThaĂŻlande que dans votre pays d’origine. La dĂ©pression et l’ennui vont de pair, il n’y a donc pas de meilleur moyen de favoriser la santĂ© mentale des personnes ĂągĂ©es que de les placer dans un environnement stimulant.
  • Les Ă©tablissements de soins dĂ©diĂ©s aux personnes ĂągĂ©es sont beaucoup moins nombreux en ThaĂŻlande que dans les pays occidentaux en raison de la maniĂšre traditionnelle de prendre soin des aĂźnĂ©s dans la culture thaĂŻlandaise. Dans la plupart des familles thaĂŻlandaises, les parents plus ĂągĂ©s sont pris en charge par la jeune gĂ©nĂ©ration dans un environnement familial. Les personnes ĂągĂ©es thaĂŻlandaises ont tendance Ă  vivre avec l’un de leurs enfants adultes, et la demande de maisons de retraite et de centres de vie assistĂ©e n’est donc pas trĂšs forte. Cela dit, les Ă©tablissements de soins pour personnes ĂągĂ©es en ThaĂŻlande s’adressent en grande partie aux rĂ©sidents Ă©trangers et offrent une grande valeur. En outre, en raison du respect accordĂ© aux personnes ĂągĂ©es dans la culture thaĂŻlandaise, vous pouvez ĂȘtre sĂ»r que les infirmiĂšres thaĂŻlandaises et les aides-soignants donneront Ă  vos proches la meilleure attention.

 

Type de visa retraite pour la ThaĂŻlande

La ThaĂŻlande a un visa de retraite spĂ©cial qui est le type que vos parents ĂągĂ©s utiliseraient trĂšs probablement pour rester dans le pays Ă  long terme. Ceci est un visa d’un an qui peut ĂȘtre renouvelĂ© chaque annĂ©e. Les exigences sont assez simples. Les demandeurs d’un visa de retraite doivent ĂȘtre ĂągĂ©s de 50 ans ou plus et doivent satisfaire aux exigences financiĂšres.

Il y a trois façons de répondre aux besoins financiers :

  • Un dĂ©pĂŽt de 800 000 baht dans un compte bancaire thaĂŻlandais, dĂ©tenu pendant au moins deux mois avant l’application.
  • Revenu mensuel ou pension totalisant 65 000 baht par mois minimum.
  • Combinaison de dĂ©pĂŽts et de revenus annuels totalisant 800 000 baht.

Un soi-disant visa de retraite de 10 ans a Ă©galement Ă©tĂ© rĂ©cemment approuvĂ© par le Cabinet thaĂŻlandais, mais n’a pas encore Ă©tĂ© mis en Ɠuvre. Le nouveau visa est en fait un visa de 5 ans qui peut ĂȘtre renouvelĂ© pour 5 ans supplĂ©mentaires. Il vient avec des exigences financiĂšres plus Ă©levĂ©es. Les candidats doivent avoir un revenu mensuel de 100 000 bahts ou dĂ©poser 3 millions de baht dans un compte bancaire thaĂŻlandais. Il est Ă©galement obligatoire de souscrire une assurance maladie d’une valeur annuelle d’au moins 10 000 USD. Étant donnĂ© que les exigences sont assez Ă©levĂ©es, on ne sait pas Ă  quel point le visa de plus longue durĂ©e sera populaire si et quand il entrera en vigueur. Pour le moment, le visa de retraite renouvelable d’un an est le seul Ă  obtenir.

Les centres de retraite en ThaĂŻlande qui s’adressent aux Ă©trangers sont, bien sĂ»r, trĂšs expĂ©rimentĂ©s dans le traitement des demandes de visa pour leurs rĂ©sidents.

 

Les résidences pour personnes ùgées à Chiang Mai

En tant que destination de retraite populaire depuis de nombreuses annĂ©es, Chiang Mai a l’un des plus grands choix d’établissements de soins spĂ©cialisĂ©s pour les personnes ĂągĂ©es en ThaĂŻlande.

 

Aide Ă  la vie autonome prĂšs de Bangkok

Les établissements de soins pour personnes ùgées prÚs de Bangkok incluent ceux de la ville balnéaire de Pattaya.

 

Embauche d’une infirmiĂšre privĂ©e pour des soins Ă  domicile

Il y a une autre option pour ceux qui ne veulent pas placer leurs parents ĂągĂ©s dans une maison de soins spĂ©cialisĂ©e ou un centre de vie assistĂ©e. Cette option consisterait Ă  louer ou Ă  acheter un condominium (ou Ă  louer une maison) et Ă  embaucher une infirmiĂšre ou un aide-soignant privĂ© pour fournir les soins nĂ©cessaires. Cette option pourrait ĂȘtre la meilleure pour quelqu’un qui est trĂšs attachĂ© Ă  avoir sa propre place et se sent plus Ă  l’aise de vivre leurs derniĂšres annĂ©es dans leur propre maison.

Les coĂ»ts pour les soins Ă  domicile peuvent varier considĂ©rablement en fonction de la quantitĂ© de soins dont l’individu a besoin. Les soignants Ă  temps plein sans diplĂŽme en soins infirmiers peuvent ĂȘtre embauchĂ©s pour aussi peu que 8000-10 000 bahts par mois (USD 225-280) Ă  Chiang Mai.

Le coĂ»t pour une infirmiĂšre autorisĂ©e Ă  plein temps serait plus proche de 20 000 baht par mois (560 USD). Lorsque vous augmentez l’exigence Ă  celle d’une infirmiĂšre qualifiĂ©e disponible 24/7 ou d’une infirmiĂšre qualifiĂ©e avec d’excellentes compĂ©tences en anglais, alors vous seriez plus proche de 35 000 baht par mois (1 000 USD).

Pour vous donner une idĂ©e de l’abordabilitĂ© d’embaucher une infirmiĂšre autorisĂ©e Ă  temps plein en ThaĂŻlande, considĂ©rons que le salaire moyen d’une infirmiĂšre autorisĂ©e aux États-Unis est de 67 930 $ US. À environ 12 000 $ US par annĂ©e, une infirmiĂšre rĂ©sidente ou une infirmiĂšre Ă  temps plein ayant d’excellentes compĂ©tences en anglais reprĂ©sente moins d’un cinquiĂšme du coĂ»t en ThaĂŻlande.

Une note pratique Ă  garder Ă  l’esprit est que les femmes thaĂŻlandaises ont tendance Ă  ĂȘtre du petit cĂŽtĂ©. Si la personne ayant besoin de soins doit ĂȘtre soulevĂ©e et dĂ©placĂ©e rĂ©guliĂšrement, une infirmiĂšre peut ne pas ĂȘtre capable de le faire par elle-mĂȘme. Aussi, vous voulez vraiment considĂ©rer la fiabilitĂ© du personnel soignant que vous embauchez. Une petite Ă©quipe d’un couple d’aides-infirmiers avec une infirmiĂšre en charge sera plus fiable qu’un seul soignant non qualifiĂ©. Lorsque le bien-ĂȘtre de votre proche est en jeu, vous ne devriez pas simplement revenir Ă  l’option la moins chĂšre.

Le dĂ©mĂ©nagement de vos parents ĂągĂ©s en ThaĂŻlande peut ĂȘtre une option viable et Ă©conomiquement viable, que vous les placiez dans un centre d’aide Ă  la vie autonome ou que vous choisissiez d’embaucher des soignants Ă  domicile pour leurs besoins personnels.

NB: Ce poste est un article d’information uniquement pour aider ceux qui envisagent de reloger leurs parents ĂągĂ©s en ThaĂŻlande.

SIAM Relocation - Déménageur International basé en Thaïlande

En raison de nos prix attractifs et de notre dĂ©vouement, de nombreux clients font confiance Ă  nos services et nous les en remercions. ArrĂȘtez de surpayer les services et rĂ©alisez des Ă©conomies grĂące Ă  nos solutions sur mesure qui associent tous les types d’expĂ©dition, du petit volume au conteneur.

La communication est importante, c'est pourquoi nous nous efforçons de discuter de la maniÚre la plus appropriée pour vous!