Expatriation en ThaĂŻlande

La vie en ThaĂŻlande

Cet article a Ă©tĂ© Ă©crit par François, un expatrie français vivant depuis prĂšs de 15 ans en Thailande. Il recĂšle de beaucoup d’informations pour ceux qui veulent sauter le pas. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Bienvenue dans votre nouvelle vie en ThaĂŻlande. Votre expatriation nĂ©cessite une organisation et un planning Ă  respecter pour vous et votre famille. Cela parait dur, relax
 Siam-relocation vous accompagne Ă  chaque Ă©tape, et nous allons collaborer afin de rendre votre dĂ©mĂ©nagement aussi rĂ©ussi que possible.

Le but de cet article est de vous donner une vue générale des étapes pour emménager en Thaïlande. De plus nous mettons en avant les particularités de ce pays magnifique, pour vous aider et améliorer la qualité de votre expatriation.

Ce guide est conçu pour les rĂ©sidents permanent en ThaĂŻlande, qui reste dans le pays pour une durĂ©e indĂ©terminĂ©, il peut y avoir des conseils utiles pour les simples touristes, mais la majoritĂ© du contenu s’adresse aux expatriĂ©s.

Afin de prĂ©parer au mieux votre dĂ©mĂ©nagement, nous vous conseillons de lire tout les articles de notre site, de vous renseigner sur les forums spĂ©cialisĂ©s, de demander Ă  d’actuels expatriĂ© en ThaĂŻlande. Toutes les sources d’informations sont utiles. Concernant le transport d’effet personnel, nous sommes la meilleure source d’information possible.

GĂ©ographie

Si vous regardez une carte de la ThaĂŻlande et user votre imagination, vous verrez ironiquement que la forme du pays ressemble Ă  celle d’une tĂȘte d’élĂ©phant(symbole de l’ancien siam). La ThaĂŻlande fait le mĂȘme superficie que la France, 514.000 km2. La distance la plus longue est de 1860 km entre le triangle d’or, la ou le Laos, la Birmanie et la ThaĂŻlande ont une frontiĂšre en commun, et l’extrĂȘme sud Ă  la frontiĂšre malaisienne. Cela offre au pays une topographie variĂ© et un des climats les plus diversifiĂ©s d’Asie du sud est. Montagne et jungle dans le nord, plaines fertiles dans le centre et iles tropicales dans le sud.

Climat

Le climat en ThaĂŻlande est marquĂ© par la mousson, Ă  ne pas confondre avec les ouragans tropicaux, ou autre tempĂȘtes. Il y a trois saisons en ThaĂŻlande: La saison des pluie, la saison sĂšche et la saison chaude.

A Bangkok et sa pĂ©riphĂ©rie, durant la saison des pluie (mai-octobre), la moyenne des tempĂ©ratures se situe entre 24 et 32 degrĂ©, une humiditĂ© de 87%, et des chutes d’eau de 200mm par mois. Il ne pleut pas tout les jours, il pleut fort, rarement plus que deux heures, provoquant des inondations dans certains quartiers de Bangkok.

La saison sĂšche est la plus agrĂ©able (Novembre-FĂ©vrier), tempĂ©rature parfaite, peu d’humiditĂ©, le ciel bleu.

Pendant la saison sĂ©chĂ©, vous vivrez avec la climatisation en permanence, les tempĂ©ratures dĂ©passent les 35 degrĂ©, l’humiditĂ© atteint 75%.

A noter que le sud subit moins la variation du au saison, du fait de sa proximitĂ© avec l’équateur. Le nord lui est montagneux et les tempĂ©ratures y sont plus fraiche et l’air plus respirable qu’à Bangkok.

Religion

90 % des thaĂŻ sont bouddhistes, d’aprĂšs les derniers chiffres, les musulmans reprĂ©sente plus grosse minoritĂ© du royaume avec 7%, originaire du sud, on les retrouve Ă  Bangkok. Il y a aussi beaucoup d’Indou, de sikh et des chrĂ©tiens. Les thaĂŻ sont trĂšs tolĂ©rant avec toute les religions, ici pas de laĂŻcitĂ©, l’espace public autorise toute pratique religieuse. Vous ne verrez que trĂšs peu de thaĂŻs athĂ©es. L’empreinte du bouddhisme se fait sentir de partout, dans les rues, les centre commerciaux, les condominium.

Gouvernement et et monarchie.

La ThaĂŻlande est officiellement une monarchie, le roi est un dieu vivant respectĂ© de tous.  Rama IX, le roi Bhumipol ne dirige pas les affaires du royaume, mais jouit d’une Ă©norme cote de popularitĂ© parmi la population, il arbitre les conflits politique et Ă  largement contribuĂ© au dĂ©veloppement du pays, en lançant des politiques d’investissement massive. 

L’armĂ©e

L’armĂ©e dirige la pays de main ferme. Certains approuvent, d’autre moins, mais l’essentiel et qu’ils ont stopper la crise entre les jaunes et les rouges, et ont apportĂ© une paix sociale au pays. Le gĂ©nĂ©ral Prayuth dirige la pays depuis 2014.

La loi et l’ordre

Vous vous sentirez en sĂ©curitĂ© en ThaĂŻlande, les agressions ou crimes envers les Ă©trangers sont rares. Vous vous sentirez peut ĂȘtre plus en sĂ©curitĂ© que dans votre propre pays. Le danger est surtout sur les routes, le pays est le recordman du monde de l’insĂ©curitĂ© routiĂšre.

La ThaĂŻlande reste une destination touristique trĂšs importante, faites donc attention aux arnaques, aux vols. Si vous avez un doute, refusez poliment toute invitation, n’hĂ©sitez pas Ă  interpeller la police touristique, qui parle anglais. La drogue et sa consommation est durement rĂ©primĂ© en ThaĂŻlande.

 

Guide de la culture thaĂŻlandaise

L’une des principales choses que vous devriez faire avant de partir en ThaĂŻlande est d’en apprendre un peu plus sur la culture thaĂŻlandaise, et en apprendre davantage sur les comportements. De nombreux aspects de la vie peuvent ĂȘtre diffĂ©rents de ce dont vous avez l’habitude. Prendre une mesure pour en apprendre davantage sur leur culture peut vous aider Ă  rendre la transition plus fluide.

Trois raisons principales pour plus en apprendre sur la culture seraient :

  • Ă©viter d’offenser les gens,
  • ĂȘtre capable de se faire des amis plus facilement,
  • ĂȘtre capable de comprendre plus facilement ce que vous voyez autour.

3 piliers de la société et de la culture thaïlandaises

À un jeune Ăąge, les Ă©coliers thaĂŻlandais apprennent qu’il existe trois piliers dans la sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise, Ă  savoir :

  • Nation
  • Religion
  • La monarchie

Les Thaïlandais considÚrent que ces 3 piliers sont les raisons pour lesquelles la Thaïlande est un pays unique. Comment ces piliers peuvent vous affecter en tant que résident étranger ?

Nation

La nation de la ThaĂŻlande est assez rĂ©cente. Jusqu’en 1932, la ThaĂŻlande Ă©tait connue sous le nom de Siam. Pourquoi ce changement ? Eh bien, cela faisait partie de la nationalisation qui a donnĂ© naissance Ă  ce que nous appelons le « peuple thaĂŻlandais » (en tant qu’identitĂ©) qui parle la « langue thaĂŻlandaise » comme langue nationale.

Une histoire brĂšve de la ThaĂŻlande

Les lignes ont Ă©tĂ© dĂ©finies rĂ©cemment pour sĂ©parer les pays d’Asie du Sud-Est sur une carte. Avec le temps, diffĂ©rents royaumes sont nĂ©s. Pour chaque royaume, une capitale, pour les royaumes plus petits, il Ă©tait possible pour le souverain de payer un tribut au plus grand royaume et ĂȘtre considĂ©rĂ© comme faisant partie de celui-ci.

Avant l’émergence des royaumes thaĂŻlandais, une grande partie de la ThaĂŻlande Ă©tait contrĂŽlĂ©e par l’Empire khmer centrĂ© Ă  Angkor. Les premiers royaumes thaĂŻlandais Ă  Ă©merger ont Ă©tĂ© le royaume de SukhothaĂŻ dans le nord et le royaume de Lanna, avec sa capitale Chiang Mai, dans le nord.

Au 15Ăšme siĂšcle le royaume de Sukhothai et le royaume d’Ayutthaya ont fusionnĂ©s et ce sont basĂ©s dans la rĂ©gion centrale de la ThaĂŻlande. Ayutthaya Ă©galement connue sous le nom de Sian est devenue la plus grande ville d’Asie du Sud contrĂŽlĂ©e par les rĂ©gions du centre et du sud de la ThaĂŻlande. En 1767, l’armĂ©e birmane a attaquĂ© la ville, et la nouvelle capitale nommĂ©e Siam est nĂ©e dans ce qui est maintenant Bangkok.. Une grande partie du Praband laotien a Ă©tĂ© emportĂ©e par les Français mais Siam en a gardĂ© une partie qui est devenue la ThaĂŻlande du nord-est.

ThaĂŻlande

Comme vous l’avez lu ci-dessus, la ThaĂŻlande est maintenant un pays composĂ© de terres qui appartenaient autrefois Ă  plusieurs royaumes et pays indĂ©pendants. Le but en changeant le nom du pays de Siam en ThaĂŻlande Ă©tait un processus pour inclure les gens des rĂ©gions du nord et du nord-est sous une nouvelle identitĂ© nationale.

Population Thailandaise

Le groupe ethnique siamois reprĂ©sente une grande partie de la population de la ThaĂŻlande, mais d’autres groupes sont prĂ©sents. Plusieurs peuples sont reprĂ©sentĂ©s en ThaĂŻlande tels que le peuple Lao au Laos, le Shan du Myanmar et le Dai du sud-ouest de la Chine.

On dit qu’environ 40% de la population thaĂŻlandaise a une ascendance chinoise. En outre, le thaĂŻ-chinois est une partie importante de la classe riche de la sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise.

L’utilisation du terme « peuple thaĂŻlandais » (khon thai) a crĂ©Ă© une unitĂ© lĂ  oĂč elle n’existait pas auparavant.

La langue Thai

Le dialecte principal de l’ethnie siamoise est devenu la langue thaĂŻe que nous connaissons aujourd’hui. Il peut ĂȘtre difficile de comprendre les dialectes du nord, du nord-est et du sud si quelqu’un n’a Ă©tudiĂ© que le dialecte central thaĂŻlandais. Nous pouvons Ă©galement trouver d’autres variantes et dialectes utilisĂ©s dans les petites provinces. On pense que la famille linguistique thaĂŻlandaise trouve ses origines dans le sud de la Chine et les autres dialectes plus petits sont des branches et des sous-branches qui trouvent leur origine dans la langue thaĂŻlandaise.

Les Ă©trangers devraient ĂȘtre considĂ©rĂ©s comme la langue thaĂŻe standard puisque tout le monde peut la comprendre. Lorsque les bases de la langue thaĂŻ sont maĂźtrisĂ©es, il devrait ĂȘtre plus facile d’apprendre les dialectes locaux.

Le thaĂŻ est une langue tonale, tout comme le chinois et le vietnamien. Le thaĂŻ standard a 5 tons (mid, low, falling, high, et rising), le changement de hauteur peut affecter radicalement la signification du mot. Il peut ĂȘtre difficile pour les Ă©trangers de le faire mais pour certains cela vient plus naturellement.

MĂȘme si le script thaĂŻ ressemble Ă  des lignes Ă©trangement dessinĂ©es, il s’agit en fait d’un alphabet composĂ© de 44 consonnes (techniquement un abugida). La langue thaĂŻe est composĂ©e de 32 voyelles qui sont Ă©crites en ajoutant des marques supplĂ©mentaires au-dessus, en dessous, ou de chaque cĂŽtĂ© des consonnes. De plus, nous pouvons trouver 4 marques de tonalitĂ©, un systĂšme de numĂ©ration thaĂŻlandais natif, et mĂȘme quelques symboles de ponctuation non utilisĂ©s. Normalement, la langue thaĂŻlandaise est Ă©crite sans ponctuation et mĂȘme sans espaces entre les mots.

Avec un peu d’effort, la langue thaĂŻe peut ĂȘtre apprise rapidement et facilement contrairement Ă  la croyance commune que c’est un langage difficile Ă  apprendre Ă  parler et Ă  Ă©crire. L’alphabet thaĂŻ est assez simple car il a plus de lettres que d’anglais mais il n’y a aucune ambiguĂŻtĂ© quand il s’agit du son que fait la lettre. Aussi, il n’y a pas de caractĂšres individuels mĂ©morisĂ©s comme en chinois et en japonais.

Pour l’aspect tonal, il y a des sons qui ne sont pas familiers, mais en gĂ©nĂ©ral, ils sont faciles Ă  comprendre. Si vous voulez changer le temps d’une phrase, vous pouvez simplement ajouter d’autres mots qui affecteront la signification.

La meilleure chose que vous pouvez faire si vous voulez comprendre la culture thaïlandaise est d’apprendre leur langue.

Les mots que vous utilisez, et la politesse que vous aurez dans votre discours peuvent changer en fonction de l’ñge ou du statut social. La culture thaĂŻlandaise a une grande considĂ©ration pour les anciens et ceux qui occupent une position Ă©levĂ©e.

acheter-une-maison-en-thailande

Respect de la nation thaĂŻlandaise

Les gens s’attendent seulement Ă  ce que vous montriez du respect lorsque l’hymne national est jouĂ©. Il est jouĂ© deux fois par jour, le matin Ă  8h00 et l’aprĂšs-midi Ă  6h00, dans des lieux publics tels que les parcs, les Ă©coles, les bĂątiments gouvernementaux. Quand l’hymne commence, vous devez arrĂȘter tout ce que vous faites jusqu’à ce que ce soit fini et si vous ĂȘtes assis, vous devez vous lever. Tous les ThaĂŻs autour de vous feront la mĂȘme chose. L’hymne national n’est pas long, alors vous serez de retour Ă  ce que vous faisiez en peu de temps.

Religion

95% des ThaĂŻlandais suivent le bouddhisme Theravada. Les musulmans sont encore minoritaires et vous pouvez surtout les voir dans les provinces du sud. Quand le thaĂŻ fait rĂ©fĂ©rence Ă  une religion en tant que pilier de la sociĂ©tĂ©, c’est principalement le bouddhisme.

Sous toutes les grandes écoles du bouddhisme, le bouddhisme Theravada est considéré comme le plus conservateur. Il est présent en Thaïlande, au Sri Lanka, au Myanmar, au Cambodge et au Laos.

Un trÚs bref résumé du bouddhisme

L’histoire dit que le Bouddha a vĂ©cu il y a environ 2500 ans. NĂ© dans une famille royale d’un petit royaume Ă  la frontiĂšre de l’Inde et du NĂ©pal. Il a eu une enfance prospĂšre, mais il a rĂ©alisĂ© plus tard que le confort matĂ©riel n’était pas le but de la vie. En effet, pour lui le confort matĂ©riel ne pouvait pas protĂ©ger contre la maladie, la vieillesse ou la mort. À cet Ă©gard, il a dĂ©cidĂ© de quitter la maison Ă  29 dans une quĂȘte de rĂ©ponses.

Bouddha a passĂ© environ six ans Ă  vivre dans les forĂȘts et Ă  apprendre ce qu’il pouvait des maĂźtres de la mĂ©ditation de son Ă©poque, mais il n’a pas trouvĂ© sa rĂ©ponse. Il dĂ©cida finalement de repartir seul, et c’est en mĂ©ditant qu’il vit la rĂ©ponse Ă  sa question sur la souffrance humaine. LĂ , sous un arbre, Ă  un endroit appelĂ© Bodhgaya. Son Illumination et ses enseignements peuvent ĂȘtre rĂ©sumĂ©s dans les Quatre Nobles VĂ©ritĂ©s:

  1. La vérité de la souffrance
  2. La vérité de la cause de la souffrance
  3. La vérité de la cessation de la souffrance
  4. La vérité de la voie de cessation de la souffrance

(1) Rien dans la vie n’est satisfaisant Ă  la longue, et nous souffrons constamment Ă  plusieurs degrĂ©s. (2) La cause premiĂšre de cette souffrance est le dĂ©sir et l’attachement Ă  des phĂ©nomĂšnes impermanents. (3) Enlever la cause de la souffrance – l’aviditĂ© et l’attachement – Ă©liminera finalement la souffrance. (4) Et le chemin pour rĂ©aliser l’élimination de l’aviditĂ© est un processus en 8 Ă©tapes qui prĂ©sente des vues et un comportement moral appropriĂ©s et qui utilise la mĂ©ditation pour mieux comprendre et comprendre notre vĂ©ritable condition – que notre « soi » ou notre ego est une construction illusoire.

Il a fallu 45 ans au Bouddha pour diffuser son message dans le nord de l’Inde. Ses disciples les plus dĂ©vouĂ©s sont devenus des moines – ils respectaient les rĂšgles et la tradition du moine en se rasant la tĂȘte, en portant de simples robes et en ne mangeant que la nourriture qui leur Ă©tait offerte. Une sĂ©rie de 227 rĂšgles de conduite a Ă©voluĂ© pour que les moines fournissent une structure pour la moralitĂ© qui serait la plus favorable pour le progrĂšs dans la mĂ©ditation. A titre d’exemple, nous avons le cĂ©libat qui a Ă©tĂ© mis en place non pas parce que la sexualitĂ© est “pĂ©cheresse”, mais parce que c’est une distraction.

Bouddhisme en ThaĂŻlande

Le bouddhisme s’est donc Ă©tendu de l’Inde pour devenir la tradition spirituelle dominante dans la plupart des pays asiatiques, y compris la ThaĂŻlande. C’est avec son extension que le bouddhisme a Ă©tĂ© lĂ©gĂšrement transformĂ© selon les traditions locales. En Asie du Sud-Est, cependant, les concepts animistes de l’esprit et du culte des ancĂȘtres coexistent avec le bouddhisme Ă  tel point que la plupart des ThaĂŻlandais ne font pas de distinction entre eux.

Toutes les maisons en ThaĂŻlande ont une petite maison spirituelle oĂč des offrandes sont donnĂ©es Ă  l’esprit local qui est le « propriĂ©taire » de cet endroit sur terre. C’est la mĂȘme chose pour les hĂŽtels et les entreprises.

Faire des offrandes Ă  un esprit ne va pas Ă  l’encontre de l’enseignement de Bouddha. A la fin, les offrandes, si elles permettent de prospĂ©rer, elles n’empĂȘchent pas la mort. Par consĂ©quent, les personnes ĂągĂ©es vont souvent aux temples pour prier.

Certaines personnes pensent qu’ “une fois un moine, toujours un moine”, mais ce n’est pas le cas. Alors que certains hommes thaĂŻlandais deviennent des moines Ă  vie, d’autres ne font que de l’ordination temporaire, ce qui est courant. La tradition dit qu’un homme ordonnerait pour un court laps de temps avant de commencer une carriĂšre et de la famille. Dans certaines parties du pays, la tradition veut que les garçons soient ordonnĂ©s comme moines novices pendant les vacances scolaires d’étĂ©. Ceci est Ă©galement commun pour l’homme d’ordonner (temporairement) aprĂšs la mort d’un parent (cela arrive gĂ©nĂ©ralement pour la mort de la mĂšre) de leur faire du mĂ©rite.

“Faire du mĂ©rite” est la pratique bouddhiste Ă©lĂ©mentaire pour la plupart des ThaĂŻlandais. Les dons et les offrandes sont considĂ©rĂ©s comme un moyen de construire un karma positif. Les gens font du mĂ©rite pour avoir une meilleure situation dans leur prochaine vie.

Les temples ne sont pas seulement des endroits pour les moines et la mĂ©ditation, ils sont aussi le centre d’activitĂ© pendant les festivals. Beaucoup d’entre eux ont aussi des Ă©coles.

Temple s’appelle wat, et le plus grand bĂątiment est le wihan qui est la salle de rĂ©union. A un wat thaĂŻ (“temple”) est gĂ©nĂ©ralement le wihan, ou salle de rĂ©union. Vous verrez gĂ©nĂ©ralement une grande image de Budha et peut-ĂȘtre d’autres statues. L’endroit appelé botest l’endroit oĂč les ordinations ont lieu. Un kuti est le nom que nous donnons au petit bungalow d’un moine. Vous verrez autour d’une douzaine de kuti dans une zone du wat. Il y a aussi un clocher, une tour de tambour et une salle de stockage des manuscrits.

Le chedi, peut ĂȘtre la structure la plus accrocheuse dans un temple, c’est un cĂŽne ou un monticule en forme de cloche contenant des reliques. Ce peut ĂȘtre des reliques d’une personnalitĂ© comme un moine, un roi, ou peut-ĂȘtre mĂȘme celles du Bouddha lui-mĂȘme.

Respect de la religion thaĂŻlandaise

S’il vous arrive de visiter un temple, soyez conscient de certaines rĂšgles et traditions communes telles que, et pour les deux sexes, de porter des vĂȘtements qui couvriront vos Ă©paules et vos cuisses. Pour les femmes, vous devriez faire attention Ă  porter des shorts courts. Aussi, n’oubliez pas d’enlever vos chaussures tout en entrant dans un temple, c’est comme entrer dans une maison thaĂŻlandaise. Les temples populaires facturent aux touristes un droit d’entrĂ©e, mais d’autres sont gratuits. Il est de coutume de donner un petit don lors d’une visite. Vous verrez souvent des boĂźtes, gĂ©nĂ©ralement elles mettent un panneau expliquant Ă  qui l’argent sera donnĂ© (moines, Ă©ducation, eau, Ă©lectricitĂ© 
).

Les pieds sont considĂ©rĂ©s comme une partie impure du corps. Par consĂ©quent, il est vraiment impoli de s’asseoir avec les pieds tendus devant vous pointant vers une image de Bouddha, un moine, ou n’importe qui d’autre d’ailleurs.

Monarchie

Le troisiĂšme pilier de la sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise est l’institution de la monarchie. La ThaĂŻlande a toujours Ă©tĂ© gouvernĂ©e par des rois. MĂȘme maintenant, la monarchie joue un rĂŽle central dans la vie du pays. Par exemple, lorsque le roi prĂ©cĂ©dent est dĂ©cĂ©dĂ© en octobre 2016, il Ă©tait sur le trĂŽne depuis 70 ans. Beaucoup de thaĂŻlandais portaient du noir (ou noir, blanc et gris) pour une pĂ©riode de deuil de d’une annĂ©e.

Soyez prudent en parlant de la monarchie et de la famille royale. Il est illĂ©gal de diffamer, insulter ou menacer la famille royale. Si vous enfreignez la loi, vous pouvez ĂȘtre condamnĂ© Ă  3-15 ans d’emprisonnement.

En outre, mĂȘme certains films hollywoodiens mettant en vedette des rois siamois historiques sont interdits dans le pays.

Soyez Ă©galement prudent avec les mĂ©dias sociaux, ne postez rien qui pourrait ĂȘtre considĂ©rĂ© comme une infraction Ă  la loi. C’est la mĂȘme chose avec la politique, Ă©vitez les discussions sur la politique thaĂŻlandaise.

Respect de la monarchie

C’est quelque chose que vous pourriez probablement rencontrer en allant au cinĂ©ma. Et c’est l’endroit oĂč l’on attend de vous pour montrer du respect Ă  la monarchie. L’hymne royal sera jouĂ© avant la projection. Pendant l’hymne, vous devrez vous lever. Si vous ne le faites pas, vous pourriez avoir des ennuis.

Une autre chose est d’ĂȘtre conscient que toutes les monnaies thaĂŻlandaises contiennent l’image du roi prĂ©cĂ©dent. Donc, ne les abĂźmez pas et ne les endommagez pas, car les gens verront cela comme une insulte Ă  la monarchie.

demenageur international base a bangkok

Salutations thaĂŻlandaises

C’est quelque chose que vous pourriez mĂȘme rencontrer en entrant dans l’endroit. Le message d’accueil standard en langue thaĂŻlandaise est “Sawat-dii“. Il est utilisĂ© Ă  n’importe quel moment de la journĂ©e pour saluer quelqu’un. Vous allez ajouter une particule polie Ă  la fin de la salutation, et ce sera Ă©galement en fonction du sexe. Alors que les femmes vont utiliser le “Kha” mĂąle utilisera “Khrap“. Un homme dira “Sawat-dii khrap“, et une femme dira “Sawat-dii kha“. Les personnes transgenres utiliseront la version qu’ils prĂ©fĂšrent.

Si vous saluez quelqu’un, vous devriez toujours l’accompagner d’un geste appelé wai. Il suffit de serrer les mains et de se tenir sous le menton tout en inclinant lĂ©gĂšrement la tĂȘte. Pour montrer un plus grand respect, les mains peuvent ĂȘtre tenues plus haut, entre le nez et le front. Le protocole dit que les plus jeunes ou ceux qui ont le statut social le plus bas devraient ĂȘtre les premiers Ă  wai. Et, selon les circonstances, la deuxiĂšme personne peut revenir.

Beaucoup d’étrangers font trop cette erreur de vouloir trop en faire. Il n’est pas nĂ©cessaire de retourner un wai quand quelqu’un vous salue parce que cela fait partie de son travail. Un wai-retour parfois peut juste vous rendre idiot et les rendre mal Ă  l’aise.

D’un autre cĂŽtĂ©, si vous rencontrez une personne thaĂŻlandaise plus ĂągĂ©e, soyez les premiers Ă  wai.

Avec les gens que vous connaissez bien, les salutations les plus communes sont bpai nai (“OĂč vas-tu?”), Bpai nai maa (“OĂč Ă©tais-tu?”), Et gin khao rue yang (“As-tu dĂ©jĂ  mangĂ©?” . Le dernier est utilisĂ© comme un brise-glace, et cela ne signifie pas une invitation Ă  diner.

Famille

Pour les ThaĂŻlandais, les liens familiaux sont trĂšs importants. MĂȘme si les gens quittent leur ville natale pour travailler, ils parlent toujours Ă  leur famille plusieurs fois par semaine.

Prendre soin de l’aĂźnĂ© est une obligation dans la culture thaĂŻlandaise. Il est frĂ©quent que le frĂšre aĂźnĂ© se retrouve Ă  aider ses parents tout en prenant soin de ses autres frĂšres et sƓurs. Il est Ă©galement habituel de voir des ThaĂŻlandais envoyer de l’argent Ă  leur famille chaque mois.

Les familles Ă©largies peuvent ĂȘtre trĂšs grandes. Lorsque vous visitez un village thaĂŻlandais, vous aurez l’impression que tout le monde semble ĂȘtre un parent de quelque sorte.

Statut

Comme nous l’avons expliquĂ© avant l’anciennetĂ© et le statut jouent un grand rĂŽle dans la vie thaĂŻlandaise.

Tout en parlant Ă  quelqu’un de plus ĂągĂ©, il est courant d’utiliser phii et nong, qui signifient « frĂšre aĂźnĂ© » et « cadet ». Ceux-ci s’attachent devant le nom de quelqu’un, de sorte que Phii Sam signifie « grand frĂšre Sam » et Nong Marie signifie « jeune sƓur Marie ». Ces termes mĂȘme s’ils sont utilisĂ©s avec des frĂšres et sƓurs sont Ă©galement utilisĂ©s avec des amis et mĂȘme quand on parle de cĂ©lĂ©britĂ©s.

Si quelqu’un est beaucoup plus ĂągĂ© que vous, les termes que vous devrez utiliser ces termes : “tante”, “oncle”, “grand-mĂšre”, et “grand-pĂšre” Ă  la place. Vous n’avez pas besoin d’ĂȘtre liĂ© Ă  cette personne pour l’utiliser.

Visage

Un problĂšme commun aux Ă©trangers est de comprendre l’idĂ©e de « visage » et ce que cela provoque avec les ThaĂŻlandais. Ils veulent crĂ©er et maintenir une bonne image en public, et tout ce qui nuit Ă  leur image endommage leur « visage ».

Un exemple clair de ceci est quand quelqu’un Ă©met des critiques. Un patron ne doit pas critiquer un employĂ© devant les autres car cela fait perdre la face Ă  l’employĂ© aux yeux des autres. Le patron devrait plutĂŽt parler Ă  l’employĂ© en privĂ©. En d’autres termes, les gens devraient Ă©viter de signaler une personne thaĂŻlandaise d’une maniĂšre qui pourrait ĂȘtre embarrassante pour eux.

Un autre exemple peut ĂȘtre une dĂ©monstration de richesse et de statut. Si quelqu’un est riche, il gagnera un « visage » en payant le chĂšque pour une grande soirĂ©e. C’est pourquoi, normalement, ils ne partageront pas la facture en mangeant dans un restaurant, Ă  moins que ce soit un groupe d’égaux.

Quand il s’agit de faire un don important Ă  un temple, les ThaĂŻlandais ne le feront pas anonymement. Cette fois-ci, ils veulent que tout le monde sache Ă  quel point ils sont gĂ©nĂ©reux pour se faire une place dans la communautĂ©. Une façon traditionnelle de faire un don est de faire un arbre Ă  argent Ă  l’aide de bĂątons de bois avec de nombreuses factures diffĂ©rentes et des devises attachĂ©es pour former les feuilles. S’il y a une foire au temple, un dĂ©filĂ© pourrait ĂȘtre organisĂ©, avec des donateurs qui porteront chacun leur arbre au temple. Les donateurs peuvent facilement ĂȘtre repĂ©rer Ă  partir de la couleur des tenues.

L’une des consĂ©quences nĂ©fastes du « visage » est par exemple le ratio de la dette des mĂ©nages car ils ont les ratios les plus Ă©levĂ©s de la dette des mĂ©nages au PIB. Un travailleur moyen peut acheter une maison, une voiture et le dernier tĂ©lĂ©phone Ă  crĂ©dit, les paiements dĂ©passant 60 Ă  80% de son salaire mensuel.

Attitude détendue

“Mai Pen Rai” signifie “Ce n’est pas un problĂšme” ou “Ne vous inquiĂ©tez pas” est trĂšs souvent dit par les ThaĂŻlandais. L’attitude mai pen rai peut dĂ©border sur de nombreux aspects de la culture thaĂŻlandaise. Cela peut ĂȘtre une trĂšs bonne chose parfois. On vous encourage Ă  ne pas ĂȘtre affectĂ© par des incidents mineurs et des dĂ©ceptions dans la vie. La ponctualitĂ© n’est pas une grosse affaire. Si quelqu’un a 10 minutes ou moins de retard pour le dĂźner cela n’a pas vraiment d’importance. Ne pas le garder Ă  cƓur et faire une scĂšne n’est pas acceptable du tout.

Apparence personnelle

Les ThaĂŻlandais jugeront l’apparence des autres. Principalement par les habitudes de toilettage de la personne et comment ils sont habillĂ©s. Nous pouvons utiliser comme exemple les routards, car la ThaĂŻlande est une destination populaire pour les jeunes routards, et ils ont la mauvaise rĂ©putation de ne pas se laver frĂ©quemment et d’essayer d’obtenir des choses aussi bon marchĂ© que possible. C’est pourquoi vous pourriez ĂȘtre traitĂ© de façon diffĂ©rente, si vous vous habillez comme un randonneur, surtout si vous avez affaire Ă  des fonctionnaires comme l’Immigration.

Il y a une phrase que les ThaĂŻlandais utilisent pour les Ă©trangers pauvres, sales et indĂ©sirables et c’est “farang khii-nok“. Habituellement, les ThaĂŻlandais pensent que tous les Ă©trangers ont de l’argent, alors un farang khii-nok est un mystĂšre pour eux.

Habillez-vous intelligemment si vous voulez que les ThaĂŻlandais vous montrent plus de respect. Par exemple, porter une chemise avec un col sera plus appropriĂ© qu’une chemise sans col, ou porter un pantalon long avec de bonnes chaussures.

Il y a un climat tropical en ThaĂŻlande, et certains Ă©trangers font toujours cette erreur de penser que le pays n’est qu’une plage gĂ©ante.

Vous verrez que mĂȘme Ă  la plage les ThaĂŻlandais sont habillĂ©s, mĂȘme si les Bikinis deviennent de plus en plus communs, vous verrez toujours des gens porter des jeans et des chemises longues dans l’eau, surtout parce qu’ils veulent protĂ©ger leur peau de devenir plus sombre.

Les ThaĂŻlandais, avec leur peau bronzĂ©e naturelle, prĂ©fĂšrent une peau claire. La plupart des acteurs et des actrices sont soit thaĂŻlandais soit mi-occidentaux (luk-khrueng) avec une peau claire. Et pour s’assurer que tout le monde Ă  la tĂ©lĂ© est brillant, les producteurs et les annonceurs feront tourner l’image Ă  travers un filtre lourd pour Ă©claircir le teint de tout le monde. Le rĂ©sultat fait que toute la scĂšne peut avoir une lueur angĂ©lique, avec des ombres complĂštement dĂ©lavĂ©es.

Vous trouverez toutes sortes de produits de blanchiment de la peau en magasin. Beaucoup de femmes thaĂŻlandaises vont Ă©viter le soleil Ă  tout prix. Vous les verrez porter une veste lorsqu’elles conduisent une moto pour empĂȘcher le soleil de toucher leur peau, mĂȘme dans une chaleur de 40 degrĂ©s (100+ F).

Pour les femmes thaĂŻlandaises Ă  la peau plus foncĂ©e, vous pourriez entendre les gens les taquiner et les traiter d’« Ă©pouse d’étranger » (mia farang) par leurs amis. Tout simplement parce que les hommes thaĂŻlandais sont connus pour prĂ©fĂ©rer les femmes Ă  la peau plus claire, tandis que les hommes Ă©trangers ont la rĂ©putation de prĂ©fĂ©rer les femmes Ă  la peau foncĂ©e.

La majoritĂ© des hommes thaĂŻlandais n’ont pas la barbe parce que la plupart d’entre eux n’ont pas une forte pilositĂ© ou sinon cela ne leur convient pas Ă  cause du temps chaud. Ceux que vous verrez avec une barbe ou une moustache sera des mĂ©chants Ă  la tĂ©lĂ©vision. Donc, il y a cette perception que la barbe est pour les mĂ©chants.

Ce n’est pas rare de voir des gens avec des tatouages. Il existe une tradition de tatouages ​​magiques protecteurs (sak-yan), beaucoup d’hommes plus ĂągĂ©s en ont. La personne ayant le tatouage devra suivre et respecter certaines rĂšgles s’il veut que la magie du tatouage fonctionne correctement. MĂȘme avec toutes ces traditions, un tatouage Budha sera considĂ©rĂ© comme irrespectueux.

L’hygiĂšne personnelle est prise au sĂ©rieux par les ThaĂŻlandais. Il n’est pas rare de les voir se doucher plusieurs fois par jour pour garder la transpiration hors de leur corps. Il est important pour eux de se baigner avant d’aller se coucher. Être propre est un devoir pour eux avant de dormir.

La salle de bain thaïlandaise est vraiment différente car il ne sépare pas la douche de la salle de bain, donc le sol sera toujours mouillé. Par conséquent, les Thaïlandais portent des chaussures spéciales pour cela.

La façon traditionnelle de prendre une douche que vous pourriez voir dans les petits villages est d’aller chercher de l’eau dans un grand bassin et de verser le contenu sur votre corps.

maison thailande

Questions personnelles

Ne soyez pas surpris ou offensĂ© si un ThaĂŻ vous pose une question personnelle. Par exemple, ils peuvent vous demander, si vous ĂȘtes un homme, si « vous aimez les filles thaĂŻlandaises » ou « combien d’argent vous gagnez » et « combien votre loyer coute-t-il ? ». En posant ces questions, ils n’essaient pas d’ĂȘtre grossiers. C’est seulement par curiositĂ© ou pour engager une conversation. C’est aussi un moyen pour eux de vous classer quelque part dans la hiĂ©rarchie. Ils ont Ă©galement besoin de savoir s’ils doivent s’adresser Ă  vous en phii (“senior”) ou nong (“junior”).

Surnoms

Habituellement, les ThaĂŻlandais utilisent des surnoms dans la vie quotidienne. Ils ont tendance Ă  utiliser leurs surnoms pour se prĂ©senter. Les populaires ont une origine anglaise comme “Golf”, “Benz”, “Bird”, “Pancake”, “Ball”, “BiĂšre”, “Oil”, “Guitar”, “Arm”, “Ice”, ” Bank “, ça peut ĂȘtre parfois bizarre pour les anglophones.

RĂŽles de genre

Les rĂŽles traditionnels de genre prĂ©dominent dans la sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise. Lors d’un rendez-vous, l’homme est censĂ© payer.

Aussi, dans le systĂšme scolaire vous verrez des uniformes scolaires avec une jupe pour les filles et des pantalons pour les hommes. Cela s’applique Ă©galement au monde du travail. En situation matrimoniale, les femmes sont fiĂšres de prendre soin de leur mari, et elles ne le considĂšrent pas comme une oppression d’aucune sorte.

“Ladyboys” en anglais et Kathoey en thaĂŻ ne souffrent d’aucune controverse pour l’utilisation des toilettes publiques en ThaĂŻlande. Ils utilisent juste celles des femmes. De l’autre cĂŽtĂ©, « tomboy » en anglais et « toms » en thaĂŻ, qui sont des lesbiennes Ă  l’apparence masculine, utilisent aussi la salle de bain des femmes. Les couples de toms et de lesbiennes fĂ©minines sont appelĂ©s “dees” ce qui signifie “lady”.

MĂȘme si l’homosexualitĂ© est acceptĂ©e dans la sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise, le mariage homosexuel n’est pas lĂ©gal. Il est possible d’organiser une cĂ©rĂ©monie de mariage « petite » mais il n’y a aucune possibilitĂ© de s’enregistrer auprĂšs de la mairie aprĂšs.

Écoles thaï

Les uniformes scolaires sont courants dans le pays.

Ce n’est que rĂ©cemment que les types de coiffures ne sont plus obligatoires par la loi. MĂȘme si les coupes courtes sont communes pour les Ă©coliers.

Beaucoup d’étudiants universitaires qui portent des uniformes scolaires en sont fiers, et c’est encore mieux s’ils frĂ©quentent une Ă©cole prestigieuse.

Nourriture thaĂŻ

Le riz est le centre de toutes les recettes en ThaĂŻlande. “Gin khao” terme utilisĂ© pour “manger un repas” signifie littĂ©ralement “manger du riz”. Beaucoup de ThaĂŻs diront que manger un repas sans riz pourrait leur donner un sentiment de non-satisfaction.

Habituellement, les gens mangent Ă  l’extĂ©rieur, Ă  un prix abordable, la nourriture de rue offre beaucoup de plats traditionnels. Avoir une cuisine n’est pas quelque chose de commun dans les petits appartements, donc les gens mangent Ă  l’extĂ©rieur.

Les ThaĂŻlandais aiment mĂ©langer les quatre saveurs principales : Ă©picĂ©, aigre, salĂ©, sucrĂ© et cherche  Ă  donner un bon Ă©quilibre avec ces derniers. La cuisine thaĂŻlandaise servie dans les restaurants Ă©trangers s’adaptera au goĂ»t des Ă©trangers. Si vous voulez manger de la vraie nourriture thaĂŻlandaise, dirigez-vous vers les restaurants avec de nombreux clients thaĂŻlandais.

Lorsque vous mangez en groupe, plusieurs plats seront placĂ©s au centre de la table. Chaque personne prend de la nourriture des assiettes centrales Ă  leur propre assiette et la mange avec du riz. Vous devriez juste prendre un peu Ă  la fois Ă  partir des plats du centre-2 ou 3 cuillĂšres au maximum. Ramasser la moitiĂ© de la nourriture d’un plat central et la dĂ©poser dans votre assiette semblerait grossier.

Les thaĂŻs mangent principalement avec une cuillĂšre et une fourchette. La cuillĂšre est tenue dans votre main droite ou dominante et est utilisĂ©e pour transporter de la nourriture Ă  votre bouche. La fourchette est tenue dans l’autre main et sert simplement Ă  vous aider Ă  pousser la nourriture sur la cuillĂšre. Les baguettes ne sont gĂ©nĂ©ralement utilisĂ©es qu’en mangeant des soupes de nouilles.

Boire

La biÚre, le whisky et le whisky de riz sont les principales boissons alcoolisées du pays. Vous trouverez un Lo de marques et produit en série. Lao khao est un whisky de riz local. Nous vous conseillons de vous en tenir à la variété mise en bouteille professionnellement et non à la biÚre brassée maison.

Vous remarquerez en buvant Ă  un restaurant quelqu’un venant remplir votre verre avec la bouteille ouverte. Habituellement, ce sera une fille, parrainĂ©e par la marque de l’entreprise qui va faire cette tĂąche. Ils viendront Ă©galement ajouter des glaçons Ă  votre verre, si vous ne le voulez pas, dites-leur simplement.

Vous pouvez trouver du vin dans certains supermarchĂ©s et magasins d’alcool, mais soyez conscient du prix du vin, qui peut ĂȘtre assez Ă©levĂ©. De plus, mĂȘme si beaucoup de restaurants servent du vin, ils ne semblent pas savoir comment conserver et le vin Ă  la bonne tempĂ©rature.

L’alcool ne peut ĂȘtre servi qu’entre 11h00 et 17h00 et jusqu’à minuit. Il peut Ă©galement ĂȘtre interdit de vendre dans certaines fĂȘtes de bouddhas. Et comme on considĂšre que les gens ivres ne peuvent pas voter correctement, l’alcool est Ă©galement interdit les jours d’élection.

Drogues

Les drogues comme la marijuana sont interdites en ThaĂŻlande, malgrĂ© la grande population de randonneurs. Lors de la fĂȘte de la pleine lune de Koh Phangan, il y avait des policiers infiltrĂ©s qui ont Ă©tĂ© connus pour faire beaucoup d’arrestations. La police peut parfois faire une descente dans une discothĂšque entiĂšre et soumettre les clients Ă  des tests de dĂ©pistage de drogues, mais cela arrive rarement. Ils vont subir certains tests de dĂ©pistage de drogues et si c’est positif, la personne sera arrĂȘtĂ©e, mĂȘme si cette personne a utilisĂ© cette substance dans un pays oĂč elle est lĂ©galisĂ©e, elle ne sera pas pertinente.

Il y a une dépendance aux pilules de méthamphétamine (yaa baa, «drogue folle») en Thaïlande, ce qui est un gros problÚme pour les autorités.

Les cafés

Le cafĂ© en ThaĂŻlande est connu pour ĂȘtre trĂšs bon et peu coĂ»teux. Le cafĂ© glacĂ© peut ĂȘtre savoureux, avec une addition de lait condensĂ© sucrĂ© et de sirop.

Quand vous allez dans un café, vous pouvez laisser vos affaires et aller à la salle de bain sans craindre que vos affaires ne soient volées.

Si le cafĂ© se trouve dans une zone oĂč il y a beaucoup d’étudiants, il peut ĂȘtre difficile de trouver un siĂšge, les Ă©tudiants thaĂŻlandais restent longtemps dans ces cafĂ©s, parfois ils y laissent leurs livres et sortent du cafĂ© pour dĂ©jeuner.

Jeux d’argent

Toutes les formes de jeu et casinos sont considĂ©rĂ©s comme illĂ©gaux en ThaĂŻlande. MĂȘme jouer aux cartes en Ă©change d’argent avec des amis est interdit. Il arrive que certains jeux souterrains se brisent. MĂȘme si c’est encore commun dans certains villages, vous verrez beaucoup de familles endettĂ©es Ă  cause des jeux d’argent. Ils deviennent alors des cibles de prĂȘteurs sur gages qui peuvent facturer jusqu’à 20% d’intĂ©rĂȘts composĂ©s mensuellement.

Seule la loterie est lĂ©gale dans le pays, elle tient des jeux deux fois par mois, le 1er et le 16. Les billets de loterie sont imprimĂ©s Ă  l’avance et se composent d’un numĂ©ro Ă  six chiffres. On peut trouver des vendeurs dans des endroits alĂ©atoires comme les centres commerciaux, les bords de routes et mĂȘme les dĂ©pĂŽts de bus. Le coĂ»t normal est d’environ 80 baht, mais un billet est en fait une paire de 40 bahts. Donc, si vous obtenez un ticket gagnant, le montant doublera. Donc, vous obtiendrez 6 millions de bahts si vous faites correspondre le grand prix avec un billet de 80 bahts.

Beaucoup de gens choisissent de jouer Ă  la loterie souterraine au lieu de la loterie officielle. Il est jouĂ© en choisissant les 2 ou 3 derniers chiffres de la loterie d’État correctement. Pour tenter de dĂ©courager le jeu illĂ©gal, la loterie d’État a ajoutĂ© des prix pour les numĂ©ros 2 et 3 il y a quelques annĂ©es, mais la loterie souterraine persiste en raison de son paiement plus Ă©levĂ©.

Basculement

Les pourboires ne sont pas dans la culture thaïlandaise. Dans certains restaurants, il est acceptable de laisser un pourboire. Beaucoup de gens, laissez les piùces de monnaie qui reviennent avec leurs reçus de facture. D’autres personnes donneront un pourboire plus substantiel.

NĂ©gociation

La nĂ©gociation est quelque chose que vous trouverez dans un marchĂ© rĂ©gulier, mĂȘme si la diffĂ©rence de prix ne sera pas de beaucoup. C’est plus une interaction amicale. Habituellement, si vous trouvez un article qui vous intĂ©resse, vous demandez au vendeur combien il est prĂȘt Ă  le vendre pour vous. Il peut proposer un prix un peu plus bas de 5 Ă  10% que le prix d’origine.

Dans un marché touristique, nous vous conseillons de négocier fortement sans aucune hésitation car cela signifie que vous paierez trop cher. Si, par contre, vous voyez un article avec un prix fixe, cela signifiera que vous ne devriez pas essayer de le négocier.

Double affichage des prix

Le « double prix » est lorsqu’un prix est facturĂ© aux ThaĂŻlandais pour un produit ou un service, alors qu’un prix plus Ă©levĂ© est facturĂ© aux Ă©trangers. Par exemple les frais d’administration. Aussi, si vous allez dans les parcs nationaux thaĂŻlandais, vous serez souvent facturĂ© une entrĂ©e de 400 baht si vous ĂȘtes un Ă©tranger alors que le thaĂŻ ne va payer que 40 baht. La mĂȘme chose s’applique pour le grand palais, gratuit pour les ThaĂŻlandais.

Les rĂ©sidents Ă©trangers se plaignent du double prix puisqu’ils paient des impĂŽts et travaillent en ThaĂŻlande. Parfois vous verrez le prix en anglais pour les Ă©trangers et  en thaĂŻ pour les thaĂŻlandais afin que les Ă©trangers ne soient pas en mesure de comprendre.

L’argument principal que les gens utilisent pour le double prix est que les Ă©trangers ont un salaire plus Ă©levĂ© que les ThaĂŻlandais. Mais mĂȘme si, vous verrez beaucoup de ThaĂŻs conduire des voitures de luxe et payer les frais locaux.

MĂȘme si c’est rare, vous aurez parfois Ă  payer le prix thaĂŻlandais si vous montrez votre permis de travail thaĂŻlandais ou votre permis de conduire.

Rencontres et mariages thaĂŻlandais

Habituellement, si vous frĂ©quentez une femme thaĂŻlandaise, elle viendra toujours avec un ami pendant quelques semaines jusqu’à ce qu’elle se sente Ă  l’aise avec l’homme seul. Si vous sortez avec une femme qui fait cela, c’est un bon signe, car cela signifie qu’elle fait attention au dĂ©veloppement de la relation.

MĂȘme si se promener main dans la main est un comportement frĂ©quent maintenant. D’autres dĂ©monstrations d’affection, comme s’embrasser, sont encore un tabou.

Si vous visitez la ville d’origine ou les parents de votre partenaire, cela signifie une intention de mariage. Si la femme est celle qui invite un Ă©tranger chez elle pour rendre visite Ă  ses parents, et que l’homme ne montre aucun intĂ©rĂȘt ou rompt avec elle par la suite, elle perdra la face devant sa famille et aura honte.

Le mariĂ© dans les mariages de la culture thaĂŻlandaise doit donner un cadeau monĂ©taire Ă  la famille de la mariĂ©e. C’est ce qu’on appelle le sin sod. Dans la tradition, c’est une façon de montrer du respect aux parents de la mariĂ©e et un moyen de les indemniser pour avoir perdu quelqu’un qui aurait pu aider dans la maison.

La quantitĂ© de sin sod peut varier et doit ĂȘtre convenue entre les deux parties avant le mariage. Par exemple, une fille d’une famille d’élite peut recevoir environ des millions de bahts, et pour les parents issus d’une classe ouvriĂšre, elle sera d’environ 100 000 bahts.

Sin-Sod est plus une tradition que quelque chose qui doit ĂȘtre fait, certaines familles modernes ne le demanderont pas parfois. Habituellement, l’argent est utilisĂ© pour le spectacle pendant le mariage, puis une partie sera retournĂ©e au nouveau couple. Dans d’autres cas, le sin sod peut ĂȘtre dĂ©pensĂ© avec du whisky, une tĂ©lĂ©vision, une moto ou d’autres articles pour les beaux-parents.

Les dĂ©saccords sur le sin sod peuvent ĂȘtre un problĂšme pour le mariage. Les Ă©trangers peuvent souvent avoir une mauvaise perception du sin sod et de l’idĂ©e qu’il achĂšte la fille. Certaines familles peuvent perdre la face dans la sociĂ©tĂ© si l’on sait qu’elles ont donnĂ© leur fille Ă  un Ă©tranger qui ne leur a pas donnĂ© un sin sod.

Dans certains cas, les étrangers peuvent se faire avoir par des parents avides qui leur demandent une grande quantité de sin sod. Dans les cas majeurs, le mariage ne dure pas longtemps, car il y a un certain ressentiment.

Thai Entertainment

La musique

En Thaïlande, les étiquettes de musique sont utilisées pour faire une copie de toute la musique pop. Cependant, le pays a beaucoup de chanteur populaire dans le pays et les Thaïlandais ont une passion pour le karaoké.

Vous pouvez essayer de chanter de la musique pop thaïlandaise, ce qui pourrait vous aider à améliorer votre Thai. Beaucoup de ces chansons sont sur Youtube.

Vous entendrez plus de musique pop occidentale / américaine dans les cafés, les centres commerciaux et les restaurants. En outre, vous pouvez en entendre dans les bars et les discothÚques. Vous verrez que beaucoup de restaurants ont un groupe qui joue là-bas.

Films

Les cinémas jouent à la fois des films thaïlandais et hollywoodiens (films hollywoodiens avec sous-titres thaïlandais, ou dans certains cas justes thaïlandais). Assurez-vous que vous avez choisi le bon avant de payer votre billet.

Avec différents types de siÚges, vous pouvez faire une réservation du siÚge que vous voulez, bien sûr en fonction du siÚge, le prix sera différent. Certains cinémas auront des canapés VIP.

Vous devrez attendre au moins 20 minutes avant le dĂ©but du film, il y a beaucoup de publicitĂ©s et de bande-annonce. Il y a aussi l’hymne royal qui sera jouĂ© avant chaque film, Ă  ce moment-lĂ  vous devez vous lever !

Les films thaĂŻlandais peuvent ĂȘtre vraiment divertissants, vous devriez en essayer au moins un, vous verrez qu’ils peuvent vraiment ĂȘtre intĂ©ressants.

La télé

Deux programmes populaires dans la télévision thaïlandaise : des séries dramatiques appelées « variétés » et la télé réalité.

Pour les sĂ©ries tĂ©lĂ©visĂ©es, vous les verrez ĂȘtre diffusĂ© deux ou trois jours par semaines et pendant quelques semaines jusqu’au dernier Ă©pisode de la sĂ©rie. L’histoire est assez prĂ©visible. Toujours un personnage masculin et un personnage fĂ©minin principal, un personnage masculin secondaire, et un personnage fĂ©minin jaloux aussi, aussi beaucoup de triangle amoureux. L’homme a toujours l’air viril parfois un peu agressif et a des sentiments forts pour la femme qui doit avoir l’air fragile et gentil. Il y a toujours une fin heureuse avec un mariage Ă  la fin.

La chose drĂŽle Ă  propos des spectacles de comĂ©die sont les effets de dessins animĂ©s avec le “Boing!” “Zing” et d’autres sons. Vous verrez souvent ces types d’effets sonores dans les spectacles de comĂ©die en Asie, cela pourrait faire partie de leur culture.

Sports thaĂŻlandais

Le kickboxing thaĂŻ appelĂ© Muay Thai, est le sport national du pays. Il y a beaucoup de gymnases de Muay Thai autour des villes. Toutes sortes de personnes peuvent s’entraĂźner lĂ -bas. Pour les gens qui veulent avoir une formation de six-pack s’entraĂźner au Muay Thai peut ĂȘtre un bon moyen.

Il y a beaucoup de combats organisĂ©s dans les stades. Pour les Ă©trangers, c’est une attraction et quelque chose que nous vous conseillons de regarder. Les combattants sont gĂ©nĂ©ralement jeunes puisqu’ils commencent Ă  s’entraĂźner Ă  l’école primaire.

Avant que chaque combat ne commence, il y a une partie traditionnelle que tous les combattants doivent faire, et c’est ce qu’on appelle le wai khru qui “s’incline devant le maütre”.

MĂȘme si le Muay Thai est le sport national en ThaĂŻlande, le football, est le plus populaire. Beaucoup de thaĂŻ suivent la Premier League anglaise. Les ThaĂŻlandais n’ont pas beaucoup d’intĂ©rĂȘt pour les sports amĂ©ricains.

Jusqu’ici seule l’équipe thaĂŻlandaise de volleyball fĂ©minin est celle qui a eu le plus de succĂšs.

Il y a un autre sport comme le volleyball, appelé takraw, qui se joue avec les pieds. La balle est tirĂ©e d’avant en arriĂšre au-dessus d’un filet.

déménager-à-bangkok-thailand

Festivals et vacances thaĂŻlandais

Songkran

Ce quelque chose que vous ne devriez pas manquer, si vous ĂȘtes en ThaĂŻlande : Songkran. Du 13 au 15 avril, ce sont trois jours de vacances. L’origine vient de l’astrologie hindou. MĂȘme si cela s’appelle la nouvelle annĂ©e thaĂŻlandaise, il n’y a aucun calendrier officiel basĂ© dessus.

A cette occasion, les ThaĂŻlandais rendent visite Ă  leur famille dans leur ville natale, vont dans les temples et font du mĂ©rite. Pour les Ă©trangers, Songkran est une fĂȘte de trois jours oĂč les gens se jettent de l’eau, le pays devient une zone de guerre de lutte contre l’eau. Ne vous attendez pas durant ces jours Ă  revenir Ă  la maison sec, parce que cela n’arrivera pas.

À Chiang Mai, les gens jettent dĂ©jĂ  de l’eau aux passants le 11 avril.

Pour Songkran, nous vous conseillons mĂȘme si c’est drĂŽle d’ĂȘtre trĂšs prudent. Beaucoup de gens finissent en Ă©tat d’ébriĂ©tĂ©, pour les conducteurs de motos, la route peut ĂȘtre glissante Ă  cause de l’eau. Et il y a aussi une possibilitĂ© pour les gens de jeter de l’eau aux conducteurs. Donc, il est plus sĂ»r de marcher et de mettre votre tĂ©lĂ©phone dans un sac Ă  fermeture Ă©clair, et ne pensez pas Ă  apporter votre ordinateur portable Ă  l’extĂ©rieur.

Loy Kratong

Une autre fĂȘte est Loy Kratong, elle a lieu la nuit de la pleine lune en novembre. Pendant ce temps, les ThaĂŻlandais rendent hommage Ă  la dĂ©esse de la riviĂšre, ils la remercient d’avoir fourni de l’eau. Loy signifie «flotter» et Kratong est un ornemental fait d’une tranche ronde de tige de bananier dĂ©corĂ©e de feuilles de bananier pliĂ©es. De nos jours, vous verrez plus de Kratong fait de pain, car il peut facilement ĂȘtre mangĂ© par les poissons.

La tradition veut que les gens libĂšrent des lanternes flottantes dans le ciel nocturne tout en libĂ©rant un Kratong au bord de la riviĂšre. Les lanternes sont belles Ă  voir dans le ciel. Au cours des derniĂšres annĂ©es, il y a eu des rĂšglements concernant les jours et les heures pour libĂ©rer les lanternes, en raison du danger pour les avions et l’environnement.

Nouvel An

5-7 jours de repos sont parfois pris par les gens pour le Jour de l’An (1er Janvier), il commence mĂȘme parfois le 31 DĂ©cembre. Comme Songkran le Nouvel An vacances peut ĂȘtre un peu dangereux sur la route, vous entendrez beaucoup d’accident liĂ© Ă  l’alcool sur la route.

Tout comme NoĂ«l, il est commun de donner des cadeaux pour les membres de la famille le Nouvel An. Les cadeaux seront beaucoup plus modestes que les cadeaux donnĂ©s pour NoĂ«l. Et les ThaĂŻlandais ne ressentent pas l’envie de s’habiller pour cet Ă©vĂ©nement spĂ©cial comme les AmĂ©ricains ou les EuropĂ©ens.

Nouvel An chinois

Tombant gĂ©nĂ©ralement entre fin janvier et le mois de fĂ©vrier, le Nouvel An lunaire chinois est Ă©galement une fĂȘte importante pour la communautĂ© chinoise en ThaĂŻlande.

Chaque annĂ©e reprĂ©sente un animal, et votre signe dĂ©pendra de l’annĂ©e de naissance. Tous les ThaĂŻ connaissent leur animal, la seule diffĂ©rence est qu’en ThaĂŻlande le serpent local appelĂ© dieu naga prend la place du dragon chinois.

Sachez qu’à chaque annĂ©e il y a une annĂ©e malchanceuse pour ceux qui dĂ©tiennent un des signes animaux (bpii-chong “annĂ©e malchanceuse”). Si l’annĂ©e oĂč vous ĂȘtes actuellement est l’annĂ©e de votre bpi-chong, il est recommandĂ© d’ĂȘtre trĂšs prudent et de faire des dons pour Ă©viter la mauvaise fortune.

Tabous en ThaĂŻlande

Voici quelques tabous en ThaĂŻlande dont nous allons parler.

S’embrasser en public

Comme mentionnĂ© prĂ©cĂ©demment, embrasser en public est toujours un tabou. Votre copine thaĂŻlandaise sera toujours mal Ă  l’aise et inconfortable Ă  embrasser en public.

Pieds

Les pieds sont considĂ©rĂ©s comme la partie la plus sale de votre corps. Par consĂ©quent, vous devrez enlever vos chaussures si vous entrez dans une maison thaĂŻlandaise ou dans un endroit oĂč vous verrez des chaussures Ă  l’entrĂ©e. En outre, vous ne devez jamais pointer vos pieds sur quelque chose ou quelqu’un, c’est vraiment impoli.

La mort et les fantĂŽmes

La sociĂ©tĂ© thaĂŻlandaise croit aux fantĂŽmes. Et, que parler de quelque chose le rendra plus probable, comme la loi de l’attraction. Ne faites pas de blagues sur la mort ou les fantĂŽmes.

Un dernier mot

Comme vous pouvez voir la culture thaĂŻlandaise, est vraiment riche. Une trĂšs grande diversitĂ©. Beaucoup de choses Ă  apprendre sur les comportements Ă  avoir en publics. MĂȘme s’il y a quelques cĂŽtĂ©s nĂ©gatifs, beaucoup de choses sont faciles Ă  faire. Les gens apprĂ©cieront si vous essayez de parler avec eux et vous trouverez toujours un thaĂŻ pour vous guider si vous vous sentez perdu.

SIAM Relocation - Déménageur International basé en Thaïlande

En raison de nos prix attractifs et de notre dĂ©vouement, de nombreux clients font confiance Ă  nos services et nous les en remercions. ArrĂȘtez de surpayer les services et rĂ©alisez des Ă©conomies grĂące Ă  nos solutions sur mesure qui associent tous les types d’expĂ©dition, du petit volume au conteneur.

La communication est importante, c'est pourquoi nous nous efforçons de discuter de la maniÚre la plus appropriée pour vous!