Importer sa voiture en Thaïlande

Déménagement de véhicules en Thaïlande

Vous avez pour projet de ramener votre voiture en Thaïlande ? Siam-relocation s’occupe de toutes les formalités !

Véhicules neufs

 

Les véhicules neuf de tous types pas encore immatriculés à l’étranger sont autorisés à être importés sans demander un permis d’importation au ministère du Commerce. Toutefois, pour les véhicules avec le poids inférieur à 3500 Kilos. Un importateur doit obtenir un permis d’importation de l’Institut Industrial Standard (TISI).

 

Véhicules d’occasions

 

Les Véhicules d’occasions nécessite l’obtention d’un permis d’importation du ministère du commerce extérieur. Pour les véhicules d’un poids inférieur à 3500 Kilo, l’importateur doit également obtenir un permis d’importation par TISI.

Avertissement: le permis d’importation du ministère du commerce extérieur doit être obtenu avant l’arrivée du véhicule. Si ce n’est pas le cas, l’amende est de 10% du prix du véhicule.

 

voiture

Conditions à respecter pour l’import d’un véhicule d’occasion

 

Un seul véhicule par personne est autorisé.

– Si vous êtes un étranger, vous devez résidez en Thaïlande depuis au moins un an, être titulaire d’un Visa non immigrant et d’un permis de travail valide.

-Pour un(e) thaï, marié à un(e) étranger(e), il doit présenter un certificat de mariage, un certificat de changement de résidence. Le véhicule doit lui appartenir depuis au moins 18 mois.

– Pour un(e) thaï, le véhicule doit l’accompagner dans le déménagement, un permis de conduire valide sera demandé, ainsi qu’un preuve de la possession du véhicule depuis plus de 18 mois.

Une fois la procédure d’importation effectuée le propriétaire doit réenregistrer le véhicule en Thaïlande afin d’obtenir un nouveau document d’immatriculation du véhicule. Appelé aussi un livre bleu ou ‘lem Tabian’.

Cela permettra au ministère du transport de fournir un sticker à coller sur le véhicule pour les taxes .Cette procédure est indispensable, rouler avec une voiture dé matriculé est illégal en Thaïlande.

Droit de douane et taxes

Tout les véhicules à moteur son taxés. Les droits de douanes et taxes appliqués dépend du modèle, de l’année, de la cylindrée.
Les voitures et les motos sont taxés entre 187 % et 328 %.

Préparation du véhicule avant le départ

• Le réservoir doit être rempli au minimum, moins d’1/4. La batterie doit être chargée.
• Débranchez l’alarme.
• Faites vérifier votre véhicule par un garagiste avant le départ.
• Il fait très chaud en Thaïlande, vérifier que les systèmes de refroidissement et climatisation fonctionnent bien.
• Lavez le véhicule.
• Ne laisser aucun objet de valeur dans le véhicule.
• Gardez un double des clefs.

Siam-relocation a importer de nombreux véhicules en Thaïlande, toujours dans le plus strict respect des lois thaïlandaises.

Vous devez savoir que chaque année des milliers de véhicules sont bloqués par les douanes thaïlandaises et revendu aux enchères, car des transitaires/déménageurs peu scrupuleux n’ont pas vérifier l’éligibilité.

Pour en savoir davantage sur l’importation de voiture en Thaïlande, visitez le lien officiel des douanes : Thai customs – Personal vehicle

Comment avoir son permis de conduire thaïlandais ?

 

Obtenir un permis de conduire thaïlandais n’est pas difficile. Lorsque vous voyez à quel point les conducteurs thaïlandais dangereux sont nombreux, vous souhaiteriez peut-être un examen plus difficile pour en obtenir un. Après avoir déménagé en Thaïlande, il est très important que vous en obteniez un.

La police de la circulation établit systématiquement des barrages routiers pour empêcher les automobilistes de passer. Ils vérifient les permis et la taxe sur les véhicules. Le contrôle durera moins de 30 secondes si vous possédez un permis thaïlandais.

Vous pouvez utiliser un Permis de conduire international en tant que touriste, mais si vous avez séjourné dans le pays pendant 60 jours ou plus, vous êtes censé avoir un permis de conduire thaïlandais. Avoir un permis de conduire valide de votre pays d’origine va rendre le processus d’obtention d’un permis de conduire thaïlandais plus rapide. Avec une licence valide, vous ne devrez pas suivre la théorie ou les examens pratiques (conduite).

Si vous souhaitez être en mesure de conduire les voitures et les motos en Thaïlande, vous devrez demander 2 permis de conduire séparés. Vous recevrez aussi 2 cartes différentes, mais vous pouvez effectuer les deux lors de la même visite (ou une série de visites) au Bureau du transport terrestre. Si votre permis de conduire du pays d’origine n’est valable que pour les voitures, il vous faudra encore passer les tests écrits et de conduite pour obtenir votre permis moto thaïlandais.

Si vous obtenez un permis de conduire thaïlandais pour la première fois, vous recevrez un permis temporaire valable pendant 2 ans. Lorsque les deux premières années sont presque terminées, vous pouvez retourner au ministère des Transports terrestres et obtenir un permis valable depuis 5 ans.

conduire en thailande

Prérequis pour avoir un permis de conduire thaïlandais

  1. Certificat médical

Vous pouvez obtenir cela à peu près n’importe quel hôpital ou clinique. Cela coûtera environ 50 à 100 bahts. Ce n’est pas un examen approfondi. Si vous avez un pouls, vous passez.

  1. Certificat de résidence ou permis de travail

Vous pouvez obtenir une attestation de certificat de résidence à votre bureau local d’immigration ou à votre ambassade. À Chiang Mai, les certificats de résidence sont maintenant traités au guichet unique Immigration situé dans le centre commercial Promenada au 2ème étage (pas le bureau principal de l’immigration au rez-de-chaussée).

Il faudra 2 semaines, mais est traité gratuitement maintenant. Apportez 2 photos d’identité, une copie de votre contrat de location ou une pièce d’identité, un passeport et une copie du formulaire TM30 avec la signature de votre propriétaire (un formulaire que tous les hôtels et les appartements doivent soumettre aux étrangers).

Vous devrez également remettre des photocopies signées de toutes les pages importantes de votre passeport : page d’information, visa actuel, dernier cachet d’entrée, carte d’embarquement, carte de déclaration de 90 jours (si vous l’avez).

Vous pourriez également faire 2 copies de toutes ces pages, car vous aurez besoin d’elles de nouveau au bureau de transport terrestre. Si vous avez déjà un permis de travail en Thaïlande valide, le Bureau du transport terrestre accepte ceci comme une preuve d’adresse, de sorte que vous pouvez ignorer l’obtention d’un certificat de résidence. Cela vous permettra d’économiser un peu de temps.

  1. Passeport

Comme indiqué ci-dessus, vous devrez remettre des copies de toutes les pages importantes de votre passeport : page d’information, visa actuel, dernier cachet d’entrée, carte d’embarquement. Vous devriez bien sûr avoir un visa non-immigrant valide. Il existe des rapports contradictoires en ligne sur les personnes pouvant obtenir un permis de conduire thaïlandais sur un visa de touriste.

Si vous êtes ici pour travailler en Thaïlande en tant qu’employé, cela ne s’appliquera pas à vous.

Mais si d’autres passent à lire ceci, ne soyez pas surpris si vous rencontrez des problèmes pour essayer d’en obtenir un sur un visa de touriste.

  1. Permis de conduire valide ou permis de conduire international

Tout le processus sera beaucoup plus facile si vous avez un permis de conduire valide de votre pays d’origine ou un permis de conduite international. Si le permis n’est pas en anglais, vous devrez obtenir une traduction de votre ambassade. Vous aurez besoin de photocopies de l’avant et de l’arrière de votre permis ou des copies de toutes les pages d’un permis de conduite international.

  1. Formulaire de demande de permis de conduire thaïlandais

Le formulaire de demande est disponible au Bureau du transport terrestre.

Vous aurez besoin de 2 ensembles de tous les documents si vous postulez pour un permis voiture et de moto en même temps. Une photocopie du certificat médical et du certificat de résidence sera acceptée pour la deuxième série de documents.

Obtenir votre permis de conduire thaïlandais au bureau de transport terrestre

Vous pouviez arriver au bureau de transport terrestre tôt le matin, car vous risquez de ne pas passer la meilleure partie de votre journée là-bas, selon la façon dont cela se passe. Si vous devez passer les examens, il existe également de très bonnes chances que vous soyez forcé de les répartir sur deux jours.

À Chiang Mai, le bureau de transport terrestre est situé sur Hang Dong Road, juste un peu au sud de l’aéroport. Si vous venez du centre de la ville, il sera à votre gauche alors que vous conduisez vers le sud, et il est situé juste avant le 2ème rond-point. Comme pour tout bureau du gouvernement en Thaïlande, il est préférable de s’habiller correctement.

  1. Allez au bureau d’information et présentez tous vos documents
  2. Vous allez devoir présenter tous vos documents à plusieurs reprises.
  3. Test de visualisation des couleurs et de temps de réaction.

Après avoir passé ces derniers, vous obtiendrez un numéro de file d’attente. Lorsque votre tour arrive vous allez passer les tests. Le test de réaction vous simule de passer de la pédale d’accélérateur à la pédale de frein assez rapidement. Vous appuyez sur l’accélérateur jusqu’à ce que certaines lumières deviennent vertes, alors vous devez appuyer sur le frein avant que les lumières ne deviennent rouge.

  1. Payer le permis, prendre une photo et le récupérer

Si vous aviez un permis valide de votre pays d’origine, vous avez déjà terminé. Il suffit de payer les frais, de prendre votre photo numérique et d’attendre leur impression. Si vous n’aviez pas de permis valide, ou si vous avez besoin d’un permis de moto et que votre permis de pays d’origine était réservé aux automobiles, vous devrez continuer les prochaines étapes.

  1. Le cours dure 5 heures sur les règles de circulation en thaïlandais

Malheureusement, tous ceux qui cherchent un permis de conduire thaïlandais sont maintenant amenés à passer une très longue conférence et une présentation vidéo avant de passer l’examen écrit. Il y a plusieurs heures et entièrement en thaï.

Vous pouvez utiliser ce temps pour étudier les questions de test et localiser la lecture de la langue thaïlandaise. Quand j’ai eu ma licence il y a plusieurs années, ils m’ont laissé sauter le cours, mais il semble qu’ils forcent tout le monde à le prendre maintenant même si vous ne comprenez peut-être pas un mot.

  1. Prenez le test de permis de conduire thaïlandais sur un ordinateur dans la salle d’essai.

Une fois que vous avez finalement libéré la salle de lecture, vous pouvez passer à la salle de test informatique pour l’examen théorique. Le test se compose de 50 questions à choix multiples, et vous devrez avoir 90% de bonnes réponses pour le réussir.

Si vous n’y parvenez pas la première fois, vous pourrez passer le test une fois de plus le même jour. Si vous échouez à nouveau, vous devrez retourner le lendemain pour essayer à nouveau. Le test écrit est vraiment horrible. Vous pouvez prendre la version anglaise du test, mais sachez que les questions contiennent de nombreuses erreurs grammaticales. Les images sont très peu dessinées, et plusieurs des questions sont tout simplement illogiques. C’est une bonne idée de poser les questions au préalable afin que vous puissiez réussir.

  1. Faire un test de conduite en extérieur

Une fois que vous passez l’examen théorique, vous devrez retourner au bureau des transports terrestres le lendemain pour passer l’examen pratique. Le test de conduite se fait sur un parcours fermé. C’est ridiculement simple, en particulier par rapport aux tests pratiques de conduite dans d’autres pays.

Pour le test de la moto, les choses les plus difficiles que vous devrez faire sont zigzag à travers une série de cônes et conduire environ 10 mètres à l’équilibre sur un panneau large de 20 cm. Une chose à mentionner est que vous devrez fournir votre propre véhicule pour le test de conduite. Curieusement, ils ne semblent pas dérangés si vous vous conduisez sans permis jusqu’au bureau de transport terrestre.

  1. Payer le permis, prendre une photo et le récupérer

Revenez au 2ème étage du bureau de transport terrestre. Payer les frais de licence, prendre une photo et retirer votre nouveau permis.

Renouveler votre permis de conduire thaïlandais

Renouveler un permis de conduire thaïlandais est assez simple. Vous avez simplement besoin de prendre tous les mêmes documents nécessaires à votre première demande, ainsi que votre permis de conduire thaïlandais temporaire et de les présenter au Bureau du transport terrestre. Vous n’aurez qu’à passer les tests de vision et de réaction cette fois-ci. Ensuite, vous recevrez un permis valable 5 ans.

Vous pouvez renouveler votre permis jusqu’à 2 mois avant l’expiration de votre licence actuelle. N’oubliez pas de renouveler votre permis temporaire initiale de 2 ans ou sinon vous devrez obtenir un autre permis temporaire et reprendre les examens nécessaires.

Le permis de 5 ans peut être utilisé pour obtenir un permis de conduire international, mais vous ne pouvez pas le faire avec le permis temporaire.

Un permis de conduire thaïlandais est théoriquement valable dans les 10 pays membres de l’ASEAN en Asie du Sud-Est. Il peut également être utilisé comme une forme d’identification valide à l’intérieur de la Thaïlande. Par exemple, vous pouvez utiliser un permis de conduire thaïlandais pour embarquer sur un vol domestique au lieu d’utiliser votre passeport.

Les conseils pour avoir son permis

Voici quelques conseils supplémentaires lors de la planification de votre passage au bureau de transport terrestre pour que tout se déroule aussi bien que possible.

Allez au milieu de la semaine. Les bureaux gouvernementaux en Thaïlande ont tendance à être les plus occupés les lundis et vendredis. Allez un mardi, mercredi ou jeudi pour avoir des temps d’attente plus courts.

Préparez toutes les photocopies au préalable. Ayez des photocopies de toutes les pages importantes de votre passeport et de votre permis de travail (si vous en avez un).

Préparez ces documents en double si vous voulez obtenir un permis de voiture et de moto. Avoir 2 ensembles de toutes vos photocopies et 2 certificats médicaux.

Si vous travaillez en Thaïlande, attendez votre permis de travail avant d’obtenir votre permis de conduire. Un permis de travail élimine la nécessité d’un certificat de résidence et vous permet d’économiser beaucoup de temps (et peut-être de l’argent).

Comme un dernier mot de prudence, soyez attentifs à conduire en Thaïlande. Ce pays possède les 2 routes les plus mortelles du monde. Lorsque vous conduisez en Thaïlande, vous devez vous attendre à l’inattendu. Les conducteurs thaïlandais sont connus pour ignorer les règles de circulation, conduire sous l’influence de l’alcool, rouler vite et d’autres comportements dangereux.

La majorité des accidents mortels impliquent des motos. Il faut donc, toujours porter un casque, ne soyez pas très pressé pour aller où vous allez et rester attentif. Profitez des routes, mais conduisez en toute sécurité !

Pour avoir davantage d’information sur l’import/export de véhicule vers/depuis les USA, n’hésitez pas à visitez notre article dédié : Import/export de véhicule aux USA

comment voiture container transport 

DEVIS GRATUIT